15ème Festival Français d’Acapulco: invitée d’honneur cette année la Dordogne !

Le Festival français d’Acapulco s’est tenu du 7 au 11 mars entre Mexico et Acapulco. La gastronomie était de mise cette année avec au programme la visite de cuisiniers tout droit venus de la jolie région de Dordogne qui se sont associés avec des cuisiniers traditionnels mexicains.

La Prensafrancesa était de gala ! Reportage…

Axe central cette année : le thème de la gastronomie qui ouvre le festival avec une conférence intitulée « Gastronomie biodiversité, les défis » avec l’intervention de l’Institut d’Investigation pour le Développement, du département français de Dordogne, l’Université del Claustro et le ministère de l’agriculture.

Il s’en est suivi, comme chaque année, le concours du jeune chef-cuisinier sur le thème « La Milpa mexicana bajo la influencia guerrerense ». Le gagnant cette année fut le jeune Javier Jurado Limon qui gagne un séjour au lycée hôtelier de Biarritz.

Mais l’événement principal s’est tenu au Centre International d’Acapulco pour la Nuit du goût (noche de sabores) avec la participation de 8 groupes de cuisinières traditionnelles de l’Etat de Guerrero, Puebla, Estado de México, Morelos et Oaxaca. En contrepartie, la région de Dordogne a pu présenter des plats typiques : blanquette de veau en tapas, patates aux champignons et petit gâteaux aux noix, un délice pour les nombreux invités au prestigieux Fort de San Diego.

Samedi matin, l’hôtel Villa Vera a été l’amphitryon d’une master classe donnée par le chef cuisinier de Dordogne Pascal Laborderie en plus d’une présentation de mixologie mexicaine suivi d’un cocktail à base de Mezcal de Guerrero. Au programme, la démonstration d’une recette complète du foie gras de canard accompagné d’une sauce à la mangue et au gingembre suivi de sa dégustation au bord de la piscine perchée sur les hauteurs de la cité balnéaire.

Musique

La pool-party du festival comme d’habitude sous le son de musique électro avec le DJ Monokromo qui représentera Acapulco en France au mois d’avril dans la ville de Sarlat.

La soirée au fort de San Diego a été agréablement bercée par le grand retour de Michel Giglia et son groupe. Michel qui avait commencé à monter sur les planches mexicaines il y a 9 ans ici même lors du sixième Festival d’Acapulco. Tombé amoureux du Mexique, il reprend de nombreuses chansons françaises classiques depuis « La vie en rose », « Champs Elysées », « La mer » agrémenté d’une petite touche de son pays d’adoption « Besame mucho ». Le groupe a terminé par la chanson primée aux Oscars « Recuérdame » du film pixar « Coco ».

Michel Giglia et ses acolytes musiciens sont en représentation dans les différents restaurants « Pain quotidien » de la capitale à ne pas manquer!

Ciné-cinéma

La partie toile s’est tenue à la maison de la culture d’Acapulco avec 3 courts-métrages mexicains sélectionnés par la ville de Cannes : Frango, Terrae, et Futur Waves.

L’Institut d’Amérique Latine a présenté un tour de ciné français sous le thème de la jeunesse avec « un Amour de jeunesse » de Mia Hansen love, « Toute première fois » et K-Nada de Hubert Charuel.

Yannick Buys – (www.laprensafrancesa.com.mx)

Tourimex Banner