Pub amex Crystal 728
Pub amex Crystal 728

6ème Assassinat – Les journalistes encore et toujours menacés au Mexique !

Une journaliste mexicaine, Norma Sarabia, a été assassinée mardi dans le sud-est du Mexique, ce qui porte à six le nombre de journalistes tués dans ce pays depuis le début 2019. Un journaliste mexicain a été enlevé par des hommes armés ce mercredi dans l’Etat de Veracruz…

Selon les premiers éléments disponibles, Norma Sarabia a été attaquée par deux individus armés circulant à moto, à proximité de son domicile dans la ville de Huimanguillo. Ses agresseurs ont réussi à prendre la fuite. Norma Sarabia avait été correspondante du journal Tabasco Hoy pendant 15 ans et travaillait depuis quelque temps pour d’autres médias locaux, a indiqué le journal.

Un enlèvement également dans l’état de Veracruz

Un autre journaliste mexicain a été enlevé par des hommes armés ce mercredi dans l’Etat de Veracruz, moins de 24h après le meurtre de Norma Sarabia.

Marcos Miranda, journaliste et directeur du site d’informations Noticias a Tiempo, a été enlevé par deux hommes armés alors qu’il conduisait sa fille de 10 ans à l’école dans la ville de Boca del Rio, ont annoncé son épouse, Maria del Pilar Gasca, et la Commission de l’Etat de Veracruz pour la protection des journalistes.

Maria del Pilar Gasca a indiqué à la presse locale que son mari avait reçu des menaces du ministre de l’Intérieur de l’Etat, Eric Cisneros, en raison de ses reportages. «Il voulait que [mon mari] écrive des choses positives sur lui en échange de pots-de-vin. Il lui a dit que s’il ne le faisait pas, il savait ce qui allait lui arriver», a-t-elle témoigné.

Plus de 100 journalistes tués depuis l’an 2000 !

Selon le décompte de Reporters sans frontières, le Mexique est le pays le plus meurtrier pour les journalistes depuis le début de l’année.

Avec plus de 100 journalistes tués depuis 2000, l’organisation classe le pays parmi les trois pays les plus dangereux pour la presse avec la Syrie et l’Afghanistan.

En 2018, dix journalistes ont été assassinés dans différentes régions du pays. La grande majorité de ces assassinats restent impunis.

En mai, un journaliste a été assassiné sur la côte caraïbe mexicaine. Le corps de Francisco Romero Diaz, qui bénéficiait du système de protection des journalistes et travaillait pour des médias locaux, avait été découvert dans la cité balnéaire de Playa del Carmen.

Article du 31 août 2018 – Les journalistes encore sous pression au Mexique – Un reporter assassiné à Cancun !

Un reporter et vidéaste de la chaîne d’information télévisée Canal 10 de Cancun, a été assassiné mercredi. La mort de ce journaliste, Javier Enrique Rodriguez Valladares, porte à huit le nombre des journalistes assassinés au Mexique depuis le début de 2018. 

« La famille de Javier Enrique a annoncé au propriétaire de Canal 10 qu’il avait été assassiné« , a déclaré la chaîne dans un bref communiqué de presse.

Le journaliste était principalement un reporter d’images, mais il réalisait aussi des interviews et des reportages sur des sujets politiques, a précisé Canal 10, une chaîne payante qui a son siège dans la célèbre station balnéaire de Cancun, dans l’Etat de Quintana Roo.

Selon des médias de Cancun, il se trouvait sur l’une des principales avenues de la ville quand il a été tué. Les autorités locales n’ont pas fourni pour l’instant d’informations sur cet assassinat.

Trois journalistes, dont Rodrigo Valladares, ont été tués en trois mois dans l’Etat de Quintana Roo

Ruben Pat, le directeur de l’hebdomadaire Playa News, a été abattu au mois de juillet alors qu’il se trouvait à l’extérieur d’un bar, tôt le matin, à Playa del Carmen, située à environ 60 kilomètres de la célèbre station balnéaire de Cancun.

Les autorités judiciaires locales ont condamné dans un communiqué «l’intimidation exercée contre la profession de journaliste par des attaques violentes», promettant de rendre justice à la victime.

Fin juin, un autre journaliste de cet hebdomadaire en ligne, José Guadalupe Chan, 35 ans, avait été abattu à Felipe Carrillo Puerto dans ce même Etat de la côte caraïbe.

Ruben Pat avait été interviewé en juin par l’AFP après le meurtre de son collègue, précisant que ce dernier avait reçu des menaces par téléphone liées à son activité journalistique.

Forte hausse des violences dans le Quintana Roo depuis le début de l’année

Le secteur de Cancun et Playa del Carmen, très apprécié des touristes étrangers notamment pour ses plages, a connu ces dernières années une forte augmentation des violences liées au crime organisé.

En 2016, une fusillade entre groupes criminels avait fait cinq morts à Playa del Carmen lors d’un festival de musique électro, dont deux Canadiens, un Italien et un Colombien.

Selon l’ONG Semáforo Delictivo, 279 assassinats liés au narcotrafic ont été recensés depuis le début d’année dans cette région.

Le Mexique est l’un des pays les plus dangereux pour exercer le métier de journaliste, avec déjà huit journalistes tués en 2018.

En 2017, 11 journalistes ont été assassinés dans le pays, et au total plus d’un centaine depuis l’an 2000, selon plusieurs ONG de défense de la liberté d’expression.

Les meurtres de journalistes se déroulent le plus souvent dans des Etats où la présence du crime organisé est forte, et bénéficie de complicités au sein des autorités locales que le travail des journalistes peut déranger.

La grande majorité de ces crimes restent impunis.

Pub amex Crystal 728
Pub amex Crystal 728