Aïe, Aïe, Aïe Tequila : l’emblématique boisson a son musée à Mexico ! (Video)

Eau de vie mexicaine, le tequila est le produit de la fermentation puis de la distillation de l’agave. Emblématique ce breuvage est de toutes les fêtes : deux musées lui sont consacrés : l’un à Tequila (origine oblige !) et l’autre à Mexico. 

C’est à quelques encablures de Guadalajara, seconde ville du Mexique, qu’est fabriquée l’essentiel du tequila dans le bourg éponyme. Située au cœur des plantations d’agave bleue, Tequila recense une vingtaine de distilleries dont les deux marques phares Cuervo et Sauza. La plupart propose des visites suivies de dégustations. La ville a aussi consacré un musée à la boisson nationale… Tout comme Mexico.

Comme pour les grands crus en France, sa zone de production est strictement limitée. Seuls cinq territoires peuvent la produire et à partir d’une seule variété d’agave : la Tequilana Weber Azul (l’agave bleue).

Devenue mondialement célèbre, l’emblématique boisson mexicaine a dû multiplier sa production par quinze, entre 1970 et 2000, si bien que les régions agréées ont connu une crise de sous production.

Tequila &Tequila

Ouvert en 2011, à Mexico, place Garibaldi, le Musée du Tequila (Mutem) est un signe de renouvellement du Centre Historique, dans le but de diffuser et de promouvoir le patrimoine et l’identité culturelle du Mexique, notamment à travers sa boisson mondialement connue.

Le musée se décline sous forme d’expositions, d’émissions, de conférences, de concerts, de présentations de spiritueux mexicains, de gastronomie et autres manifestations culturelles.

Il se divise en deux salles. La première est consacrée au tequila et au mezcal (autre boisson nationale, moins connue). Des plus fantaisistes aux plus classiques des centaines de flacons habillent les murs aux côtés de panneaux didactiques qui racontent « l’épopée du tequila » de la culture de l’agave jusqu’au verre.

Une indispensable et agréable dégustation de cocktails complète la leçon théorique. On apprend ainsi à distinguer les deux grandes familles : les tequilas (avec ajout de sucre autorisé) et les tequilas 100% agave, un must – forcément mentionné avec un « puro de agave ». La meilleure, mais aussi la plus coûteuse !

On note également qu’il y a tequila et tequila. Comme pour les vins le temps joue un rôle essentiel dans les cinq classifications : Blanco : blanche, non vieillie, mise en bouteille après 60 jours ; Oro (Or) : blanco avec ajout de caramel ou essences de chêne ; Reposado : après passage de 2 mois à 1 an en fût de chêne ; Anejo : séjour de 1 à 3 ans en fût de chêne ; Extra anejo : plus de 3 ans en fût de chêne.

La seconde salle met en évidence l’histoire du Mariachi et des traditions locales avec concerts repas traditionnels, en musique et une histoire des quartiers autour de la Plaza Garibaldi. C’est sur cette place que se réunissent les fameux mariachis qui animent aussi les bistrots alentours. Une autre façon de découvrir la tequila par les travaux pratiques !

INFOS
www.mutemgaribaldi.mx

Tourimex Banner

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *