Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques

Commerce au Mexique – La guerre des taxes est déclarée avec les États-Unis !

Viande de porc, whisky, fromages, pommes et raisins font partie des produits américains qui subiront des taxes douanières d’entre 15% et 25%, selon une liste publiée mardi par le ministère mexicain, en représailles aux taxes américaines. 

Face à l' »adoption unilatérale » par les Etats-Unis de taxes sur l’acier et l’aluminium, le Mexique « a le droit de prendre des mesures aux effets commerciaux équivalents » explique le ministère au journal officiel. Les produits visés sont essentiellement des produits agricoles auxquels s’ajoutent des produits à base de métal tels que des plaques d’acier ou encore des tubes de perforation. « Le Mexique peut ajuster la composition de la liste des produits originaires des Etats-Unis » visés par ces taxes, prévient le ministère.

Les hausses de taxes douanières visent notamment des secteurs politiquement favorables à Trump, comme celui de la production porcine, selon certains experts mexicains.

Lundi, le Mexique a annoncé qu’il déposerait plainte auprès de l’OMC au sujet des taxes américaines sur l’acier et l’aluminium estimant que ces taxes n’ont pas été « adoptées conformément aux procédures prévues, et violent également l’accord général sur les taxes douanières et le commerce de 1994 » selon le ministère.

Le Canada et l’Union Européenne ont également annoncé qu’ils déposeraient plainte auprès de l’OMC. Le gouvernement de Donald Trump a décidé de ne pas prolonger l’exemption temporaire accordée à l’Union européenne, au Mexique et au Canada, et a mis en place depuis vendredi des taxes de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium.

Très critiquée sur la scène internationale, la décision américaine intervient alors que les Etats-Unis, le Canada et le Mexique négociaient actuellement la modernisation de l’accord de libre-échange nord-américain (Aléna), signé en 1994 et que Trump a qualifié de « désastre » pour les emplois américains.

Le principal conseiller économique de la Maison Blanche, Larry Kudlow, a indiqué mardi qu’il avait informé le Canada de la volonté du président américain Donald Trump de négocier un accord séparé pour remplacer l’Aléna. L’Aléna reste vital pour le Mexique, qui exporte près de 80% de ses produits vers le marché américain.

Article du 31 mai 2018 – Donald Trump déclare la guerre sur l’acier avec l’Europe, le Mexique et le Canada !

Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a annoncé, jeudi 31 mai, l’instauration de droits de douane sur l’acier et l’aluminium importés aux Etats-Unis par l’Union européenne, le Canada et le Mexique. Pour l’acier, ils atteindront 25% et 10% pour l’aluminium.

Wilbur Ross a ajouté que ces taxes entreraient en vigueur à minuit, heure de Washington, soit vendredi 6 heures, à Paris .

« L’Europe ne resterait pas sans réaction »

Les réactions ne se sont pas faites attendre. « Nos amis américains doivent savoir que s’ils prenaient des décisions agressives contre l’Europe, l’Europe ne resterait pas sans réaction », a prévenu le ministre de l’Economie français, Bruno Le Maire.

Du côté du Mexique, le pays annonce qu’il « imposera des mesures équivalentes sur divers produits » dont certains aciers, des fruits et des fromages, a annoncé le ministère de l’Economie, et celles-ci « seront en vigueur tant que le gouvernement américain n’éliminera pas les taxes imposées ».

Les droits de douane annoncés en mars

Donald Trump avait imposé en mars dernier ces droits de douane en invoquant la section 232 du Trade Expansion Act de 1962, qui permet de restreindre les importations de biens jugés préjudiciables à la sécurité nationale. Mais il avait accordé une exemption à l’UE, au Canada et au Mexique, qui courait jusqu’à vendredi, afin d’encourager des négociations commerciales sur d’autres dossiers.

Wilbur Ross a estimé que les négociations commerciales avec l’Union européenne avaient progressé, mais pas assez pour justifier une prolongation des exemptions de droits de douane au-delà du 1er juin.

« Ce n’est pas un duel à Ok Corral »

Le ministre français de l’économie Bruno Le Maire avait prévenu de son côté avant l’annonce, que l’UE prendrait « toutes les mesures nécessaires » si les États-Unis appliquaient les tarifs. De telles mesures seraient « injustifiées, injustifiables et dangereuses », avait-il estimé à l’issue d’un entretien à Paris avec le ministre américain.

Source Agences

Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal