Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques

Déclaration conjointe d’Emmanuel MACRON et de Peña NIETO à l’Élysée ! Jeudi 6 juillet 2017

Llego Peña Nieto a París en avión presidencial con esposa y comitiva hoy 06 de julio en la mañana ! Dice el presidente Peña:  » Es un gusto estar en París para reunirme con el Presidente Emmanuel Macron, fortalecer la relación entre México y Francia, y trabajar en la construcción de un mundo más próspero. »

Dice el Eliseo: « El Presidente de la República, Emmanuel Macron, recibirá al Presidente de los Estados Unidos Mexicanos, Enrique Peña Nieto, el jueves 6 de julio en el Palacio del Elíseo con motivo de una cena de trabajo. Este encuentro será el primero entre los dos Jefes de Estado luego de la elección del Sr. Emmanuel Macron el pasado 7 de mayo.

En la víspera de la Cumbre del G20 que se celebrará en Hamburgo, Alemania, ambos Presidentes abordarán la situación de la economía mundial, los retos relacionados con la regulación financiera, la lucha contra el financiamiento del terrorismo, así como los retos vinculados al cambio climático.

Esta entrevista dará también la pauta para sostener intercambios sobre los numerosos temas que se encuentran en la parte medular de las relaciones bilaterales entre Francia y México. »

Le président Peña Nieto espère faire de Paris un allié dans son bras de fer avec Trump. 

Le président mexicain, Enrique Peña Nieto, devait dîner, jeudi 6 juillet, avec son homologue français, Emmanuel Macron, au palais de l’Elysée, à la veille de sa rencontre très attendue avec Donald Trump en marge du G20 à Hambourg . Mur frontalier, immigration illégale, sécurité, commerce… Les pommes de discorde ne manquent pas entre les deux voisins d’Amérique du Nord.

Vendredi 7 juillet, les présidents mexicain et américain se réuniront pour la première fois depuis l’élection, en novembre 2016, de M. Trump. Fin janvier, ses déclarations sur la construction d’un mur frontalier entre les deux pays, financée par le Mexique, avaient contraint M. Peña Nieto à annuler sa visite prévue à Washington. Cette promesse phare de la campagne de M. Trump, ajoutée à ses propos cinglants à l’encontre des migrants mexicains, qualifiés de « criminels » et de « violeurs », avait provoqué une crise diplomatique entre les deux pays.

Le 21 juin, M. Trump a enfoncé le clou en projetant d’équiper de panneaux solaires le mur visant à empêcher les clandestins d’entrer aux Etats-Unis. « Ainsi, le Mexique aura beaucoup moins à payer », a précisé le président américain, dont le gouvernement prévoit d’avancer les fonds pour sa construction. L’appel d’offres est lancé depuis mars, mais son financement reste en suspens au Congrès américain. Ce dernier n’a pas accordé à M. Trump les 3,6 milliards de dollars (3,2 milliards d’euros) sollicités dans le budget 2018. Des prototypes du mur devraient pourtant être construits, en septembre, entre la ville américaine de San Diego et Tijuana, au Mexique.

M. Trump a déclaré la guerre aux 11 millions de sans-papiers aux Etats-Unis, dont 5,6 millions sont mexicains. Il a notamment ordonné, en février, le recrutement de 15 000 agents d’immigration et l’extension des expulsions immédiates aux clandestins présents sur le sol américain depuis deux ans. Seuls les 700 000 « dreamers » mexicains, arrivés enfants…

Source – Agences

Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal