Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques

Le député Sergio Coronado soutient Mélenchon !

Le député, malgré l’accord conclu entre EELV et le PS, votera pour le candidat de La France Insoumise. Il signe, avec une trentaine de militants, une tribune pour dénoncer un «entre-deux intenable» et le «caractère unijambiste» du socialiste.

L’accord conclu le 23 février entre Benoît Hamon et Yannick Jadot, très critiqué au PS, ne fait pas non plus l’unanimité du côté d’EELV. À un moment où le candidat socialiste traverse une période difficile, le député EELV Sergio Coronado, avec une trentaine de militants et d’élus, annonce qu’il outrepasse cette alliance et votera pour Jean-Luc Mélenchon.

«Nous participerons à la dynamique populaire et citoyenne, écologiste et sociale qui accompagne la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle que nous considérons comme une étape importante dans l’émergence d’un mouvement politique radical, qui veut faire de l’écologie politique une matrice, capable de se déployer horizontalement et d’associer les partis sans y être soumis», annonce-t-il.

Pour cet élu des Français de l’Étranger, le retrait du candidat écologiste au profit du socialiste correspond à une «erreur d’interprétation», à une «sous-estimation de la volonté changement». Il l’explique longuement dans une tribune qu’il publie vendredi sur le site Reporterre.

Partisan de longue date du rassemblement, Coronado pense que la candidature de Hamon présente un «caractère unijambiste». «Hamon a besoin d’un PS fort pour sa campagne. Or, l’espoir d’une gauche écologiste exige au contraire de s’en affranchir.» Pourtant, la circonscription de Sergio Coronado fait bien partie de l’accord législatif conclu entre son parti et le PS.

Cette tribune intervient à un moment opportun, à la veille du conseil fédéral d’EELV. Une commission électorale se tenait vendredi après-midi, mais, selon plusieurs sources internes, l’investiture de Sergio Coronado n’était pas remise en question.

«C’est une curieuse façon de faire, il aurait été plus honnête d’annoncer ce choix au moment du congrès. Cela m’épate toujours de voir la capacité qu’ont les écologistes à bafouer les décisions collectives», pointe David Cormand, le secrétaire national du parti.

Un proche de Yannick Jadot rappelle que ce ralliement à Jean-Luc Mélenchon n’est finalement «pas un scoop». «Il l’avait déjà dit quand Yannick était candidat. C’est exotique mais c’est ainsi. En 2007, il soutenait José Bové contre Dominique Voynet.»

Source – Le Figaro.fr – Mathilde Siraud

Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal