Pub amex Crystal 728
Pub amex Crystal 728

Dossier – Les destinations où passer une retraite tranquille au Mexique !

Vous avez certainement imaginé passer votre retraite dans un endroit où vous seriez en contact avec la nature, vous consacrant à vos loisirs favoris au sein d’une communauté sympa !  Un endroit près de la mer, au cœur de la forêt ou dans une ville coloniale avec tous les services auxquels vous êtes habitué. Cet endroit n’appartient pas seulement à vos rêves : il existe au Mexique !

Des villages ou villes tels que Puerto Vallarta, Riviera Nayarit, la Riviera Maya, Mérida, Cabo San Lucas, Rosarito, Chapala au Jalisco, San Miguel Allende, parmi bien d’autres, sont les destinations préférées des étrangers de plus de 50 ans qui viennent s’y établir définitivement.

Les conclusions d’une enquête réalisée en 2009 par l’International Community Foundation (http://icfdn.org/index.php), une organisation qui cherche à améliorer la santé, l’éducation et l’environnement par le biais d’organisations locales au Mexique et en Amérique latine et qui promeut la création de communautés aux modes de vie durables, peuvent vous intéresser si vous avez des doutes à propos de votre changement de résidence.

Selon cette enquête, les retraités de plus de 50 ans qui vivent au sein de communautés côtières mexicaines sont en majorité des personnes diplômées de moins de 65 ans qui ont choisi leur destination pour sa proximité avec les États-Unis et le faible coût de la vie.

Plus de la moitié des sondés ont déclaré avoir accordé beaucoup d’importance à l’accès aux soins dans leur choix d’un déménagement et/ou de l’achat d’une propriété au Mexique. Pour 70% des personnes ayant participé à l’enquête, les services de santé mexicains sont bon marché et facile d’accès ; et pour 60% la qualité desdits services est comparable à celle des États-Unis. La majorité affirme avoir déjà eu recours à des services de santé locaux, en particulier dentistes et examens médicaux de routine, car ils sont meilleur marché tout comme les médicaments.

Les sondés ayant choisi de passer leur retraite au Mexique ont également accordé une grande importance au mode de vie et à son coût. Beaucoup ont choisi ce pays pour la beauté de ses paysages. Plus de 62% ont répondu qu’ils préfèrent vivre dans une maison au Mexique que dans un appartement en copropriété aux États-Unis.

Beaucoup ont mis en avant leur goût pour l’architecture coloniale de style mexicain et le concept de « village », par opposition à la vie citadine. Lors de l’achat de leur propriété, ce qui les a attirés, en plus des prix très intéressants, a été l’existence d’infrastructures et de services de proximité ainsi que le fait de pouvoir être propriétaire.

En effet, 77% des sondés sont propriétaires de leur domicile au Mexique et seuls les 23% restants sont locataires. Bien que la majorité des retraités vivant au Mexique soient encore des personnes actives, au moins un quart des sondés ont affirmé avoir considéré la possibilité de vivre dans une maison de retraite au Mexique.

Si la lecture des paragraphes précédents a balayé vos doutes, il est temps de commencer les démarches permettant de résider au Mexique. Nous vous indiquons comment dans ce qui suit.

Documents légaux pour obtenir la résidence au Mexique

Si vous souhaitez vous installer au Mexique, vous aurez besoin d’un visa de résident permanent. Vous pouvez télécharger le formulaire de demande à l’adresse suivante: http://www.inm.gob.mx/index.php/page/Solicitud_de_Estancia

Documents nécessaires:

• Photocopie du passeport et passeport original
• Formulaire de demande de visa, rempli
• Photographie d’identité
• Preuve du paiement des droits applicables pour l’émission d’un visa
• Preuve de l’existence de ressources suffisantes

Santé

Au Mexique, la santé publique est subventionnée par le gouvernement à travers la Sécurité sociale nationale, l’IMSS. Si vous souhaitez un service plus personnalisé avec des standards de qualité occidentaux, vous trouverez des cliniques privées qui soigneront tous les maux du quotidien qu’un médecin généraliste peut traiter.

Playa del Carmen

Playa del Carmen se trouve dans la péninsule du Yucatán, au Quintana Roo. Considérée comme la deuxième destination touristique du Mexique après Cancún, Playa (comme elle est communément appelée), autrefois un petit village de pêcheurs est devenue de nos jours une des villes mexicaines à la plus forte croissance.

Au centre de la Riviera Maya, Playa del Carmen est une des destinations préférées des voyageurs et de beaucoup d’expatriés qui y découvrent un mode de vie idéal et détendu, entourés de plages de sable blanc et d’eaux turquoises, chaudes toute l’année, avec une atmosphère multinationale, multiethnique et artistique.

La communauté étrangère qui vit ici est vaste et, en particulier, la présence européenne y est forte. Si vous souhaitez venir y vivre, vous découvrirez un mélange réjouissant de nationalités, de cultures et de langues. Bien que Playa ait connu un rythme de développement plus soutenu que tout autre ville du Mexique au cours des dix dernières années, les autorités locales se sont attachées à conserver les caractéristiques et l’atmosphère rustique qui plaît tant aux visiteurs.

Playa del Carmen est le principal port des ferries qui relient la péninsule du Yucatán à l’île de Cozumel, qui possède certains des meilleurs spots de plongée au monde. La ville est également reliée par la route à l’aéroport de Cancún en moins d’une heure de trajet et il y a un autre aéroport international à Cozumel. Avec le développement de nouvelles voies de communication dans la région, celle-ci est en passe de devenir une des régions les mieux desservies du Mexique.

S’y établir

Le coût de la vie à « Playa » n’est pas aussi élevé que dans d’autres grandes villes touristiques comme Cancun ou Los Cabos mais tout dépend du style de vie que vous souhaitez y mener. Les prix de l’immobilier y sont restés relativement accessibles.

Playa del Carmen offre aux retraités un paradis tropical un peu bohème, artistique et sophistiqué : toutes ces caractéristiques se réunissent pour donner une personnalité unique à un véritable paradis où passer votre retraite.

Attention: il fait chaud et l’humidité est élévée au Yucatan. C’est un facteur important à prendre en compte. L’été la chaleur est très élevée et le climat étouffant. Il faudra vous y habituer ou vivre en bord de mer ou le vent fera office de ventilateurs. Par ailleurs, le Yucatan est plat et les ouragans réguliers.

Quelles y sont les activités de loisir?

Destination de repos par excellence, Playa del Carmen est l’endroit idéal pour s’offrir une promenade sur la plage en profitant du lever ou du coucher du soleil, pour se faire dorloter dans un spa ou faire les boutiques… bref pour profiter du mode de vie détendu de la ville. En évitant la haute saison du tourisme, de novembre à mars, vous pourrez profiter les mois restants de ces superbes plages beaucoup plus tranquilles, solitaires et silencieuses.

À Playa del Carmen vous pourrez passer tout votre temps libre à faire du sport, que ce soit du tennis ou du golf. Vous pourrez aussi pratiquer la plongée dans les récifs inégalables de l’île de Cozumel. Les nombreux clubs de sport de la ville vous offrent bien d’autres activités parmi lesquelles la pêche sportive et le kayak en mer.

Si vous préférez vous détendre, vous pourrez suivre des cours de yoga ou de danse, que ce soit la salsa ou d’autres rythmes, et même des classes d’espagnol. Découvrez les anciennes cultures qui habitèrent la région en visitant les sites archéologiques proches de Cobá, Tulún et Chichen Itzá.

Mérida

La ville de Mérida, au Yucatán, connue sous le nom de « ville blanche » est célèbre pour la richesse de son passé maya et pour posséder quelques-uns des sites archéologiques les plus importants du Mexique.

C’est un centre d’activités majeur, très bien relié par mer et par air au reste de la région et du pays. Elle offre tous les services d’une grande ville associés à la riche histoire et culture du Mexique colonial. C’est une ville cosmopolite et pittoresque qui possède un important héritage maya. C’est un point de départ idéal pour aller découvrir les sites archéologiques de Chichén Itzá et Uxmal ainsi que d’autres vestiges moins connus mais tout aussi importants.

S’y établir

C’est tout récemment qu’elle est devenue un nouvel oasis parmi les possibilités offertes aux étrangers et aux retraités. C’est une des villes provinciales les plus riches du Mexique qui se présente comme un lieu de vie idéal grâce à ses infrastructures de qualité, ses services et les nombreuses liaisons aériennes vers les États-Unis et Mexico.

Actuellement, on compte environ 300 foyers habités par des étrangers pour le seul centre-ville mais la vente de logements dans le Centre Historique de Mérida, au Yucatán, a augmenté avec la forte demande pour ce type de propriétés de la part des Nord-Américains. Celles-ci se vendent pour plus de 30 000 dollars mais elles peuvent monter à huit à dix fois cette somme, surtout s’il s’agit de maisons restaurées.

Quelles y sont les activités de loisir

Ces dernières années, les rues de Mérida ont été témoin d’un véritable boom de l’art et de la culture. Il s’y passe toujours quelque chose : concerts, festivals, défilés et autres festivités sont courantes dans cette cité animée. Vous pourrez également rejoindre des associations qui se consacrent à recueillir chiens et chats abandonnés, ou participer aux activités visant à faire de Mérida une ville plus accueillante. Les expatriés se retrouvent également dans de nombreux clubs de lecture, comme le Mérida English Language Library, ainsi que dans des clubs d’art, des groupes de voyage, d’œnologie, de promenades à vélo, de cours de danse ou de langue. Le meilleur moyen pour apprendre l’espagnol est sans nul doute de s’inscrire dans une école de langues et celles-ci sont nombreuses à Mérida.

Attention: il fait chaud et l’humidité est élévée au Yucatan. C’est un facteur important à prendre en compte. L’été la chaleur est très élevée et le climat étouffant. Il faudra vous y habituer. L’insécurité y est quasi nulle et inférieure à celle de la Suisse, c’est dire !

Lac de Chapala

Le Lac de Chapala est un des sites les plus accueillants au monde pour vivre une merveilleuse retraite. Considéré comme faisant partie des meilleurs climats du Mexique (entre 25 et 30° toute l’année et très peu d’humidité) le lac de Chapala à 1450m au dessus du niveau de la mer est entouré de montagnes qui culminent à 2000m. La beauté de la nature, la tranquillité et un climat généreux toute l’année sont quelques-uns des charmes qui attirent les touristes.

Le lac de Chapala, dans l’État de Jalisco est la plus grande retenue d’eau du Mexique qui approvisionne une grande partie de la ville de Guadalajara. De nombreuses cultures et nationalités s’y rencontrent avec pour résultat un mélange exotique au cœur d’une atmosphère typiquement mexicaine.

Chapala se situe à seulement 45mns de Guadalajara, la deuxième ville du Mexique, qui dispose pour votre confort, d’un aéroport International (à 25mns) et de routes modernes. Depuis Chapala, il vous sera facile de vous rendre en voiture à Mexico, Puerto Vallarta, Aguascalientes, Guanajuato, Zacatecas, Pátzcuaro, Colima ou Manzanillo.

 

La gastronomie locale est un délice pour les étrangers qui vivent ici : elle est variée, abondante et disponible toute l’année. Cela vaut certainement mieux que d’acheter de la nourriture importée, plus chère, même s’il existe de nombreux magasins où vous n’aurez que l’embarras du choix.

S’y établir

Actuellement, environ 12 000 immigrants, des États-Unis, du Canada ou d’Europe, jouissent de leur retraite au bord du Lac de Chapala dans des bourgs tels qu’Ajijic ou San Juan Cosala, profitant du niveau de vie confortable que leur offrent ces rives. Il est possible d’y acquérir une propriété de mille mètres carrés en ne payant que 90 US dollars par an d’impôt foncier !

« Je suis venue vivre à Chapala, essentiellement pour le climat, mais aussi pour le coût de la vie. Je suis célibataire et il est très difficile pour moi de vivre aux États-Unis comme retraitée : ma retraite ne m’aurait pas suffi pour vivre, vraiment pas du tout ! Ici, mon argent me dure plus longtemps » -Bridget Darby, 63 ans, retraitée,

Même si le coût de la vie varie beaucoup, selon le style de vie de chacun, de nombreux retraités vivent ici dignement avec seulement le chèque mensuel de leur retraite. Ce qui attire le plus les étrangers c’est la possibilité de vivre mieux ici pour beaucoup moins qu’aux États-Unis ou au Canada. Par exemple, le climat agréable de la région rend pratiquement inutiles les dépenses de chauffage l’hiver ou de climatisation l’été, ce qui n’est pas le cas dans le reste du pays !

Quelles y sont les activités de loisir ?

La production d’objets d’artisanat et l’abondance de matériaux encouragent débutants et artistes confirmés à laisser libre cours à leur imagination et les ateliers et galeries d’art où exposent des artistes locaux et étrangers sont nombreux. Tous les arts y ont leur place et il existe aussi des espaces dédiés à l’écriture et à la musique parmi bien d’autres activités. Il y a également des centres culturels, des musées, des cinémas et quelques troupes de théâtre, ainsi qu’un orchestre philharmonique. Les amateurs de sport trouveront des clubs de golf, un Yacht Club, plusieurs spas, des terrains de tennis, des promenades à cheval, des randonnées, de la pêche, des parcs aquatiques, des promenades en bateau, etc.

Un des attraits supplémentaires de la vie à Chapala est le caractère chaleureux de ses habitants : vous y trouverez une atmosphère sympathique qui facilite les rencontres. Il est possible de s’y faire de nouveaux amis tous les jours à travers les clubs et les organisations pour retraités, ainsi que les institutions de services aux personnes âgées où il est possible de communiquer en anglais ou en espagnol.

Puerto Vallarta et Riviera Nayarit

A Puerto Vallarta, les étrangers retraités et expatriés y sont légions car c’est à la fois une ville coloniale et une station balnéaire. Elle se trouve à la même latitude qu’Hawaï ce qui lui offre un climat idéal avec une température moyenne de 25°C et pratiquement pas de pluies. Sa population n’atteint pas les 350 000 habitants mais dispose de terminaux maritimes, d’hôpitaux, d’universités et de tous les services d’une grande ville, sans jamais perdre son charme colonial.

S’y établir

À Puerto Vallarta, les expatriés et les retraités, principalement Nord-Américains sont nombreux ce qui explique la construction incessante de nouveaux complexes immobiliers pour faire face à la demande. Pas de panique si vous ne parlez pas espagnol : de par le caractère cosmopolite de la ville, une grande partie des habitants, et surtout les jeunes, peuvent communiquer en anglais. La sécurité est une préoccupation essentielle de l’agglomération ce qui lui valu d’être nommée la destination de vacances la plus accueillante au monde par la prestigieuse revue « Conde Nast ». De plus, la valeur des biens immobiliers y a augmenté de 300% depuis l’an 2000, ce qui en fait un placement à long terme inégalable.

Pour vivre à Vallarta, nul besoin de vous priver de quoi que ce soit : vous disposerez d’Internet haut débit, de la télévision par câble et de nombreux titres de la presse étrangers. Les grandes chaînes de distribution et de fast-foods y sont implantées.

Puerto Vallarta est également réputée pour la qualité de ses services médicaux : vous pourrez y effectuer tout type de traitement spécialisé, y compris de la chirurgie esthétique, à un coût moindre. Les médecins sont des professionnels dûment qualifiés dans leurs domaines respectifs, y compris en naturopathie et en homéopathie. Vous recevrez un service personnalisé de la plus grande qualité avec des médecins capables de communiquer en plusieurs langues comme l’anglais, le français ou l’allemand.

Quelles y sont les activités de loisir?

Si vous aimez le sport, vous trouverez à Puerto Vallarta sept terrains de golf professionnel et de nombreux courts de tennis ou vous pourrez partir pêcher en pleine mer. La ville possède également des salles de cinéma, des théâtres et des restaurants.

Si vous avez soif de connaissance, Puerto Vallarta propose une offre éducative et culturelle importante. Vous pourrez y apprendre une nouvelle langue, mais aussi le flamenco, le tango, la salsa, le yoga, différents styles d’arts martiaux, le jardinage, la cuisine, la musique et les arts plastiques.

L’altruisme de la communauté locale et internationale de Puerto Vallarta n’est également plus à prouver : elle s’est unie et organisée pour améliorer les conditions de vie de ses membres, leur fournissant de nombreux services non couverts par le secteur public.

Vous pourrez ainsi rejoindre comme bénévole une des nombreuses organisations à but non lucratif de la ville. Elles couvrent différents domaines, de la défense du droit à la santé des femmes à la protection de l’enfance en passant par la protection de l’environnement ou la défense des droits des animaux, comme la SPCA (Société Protectrice des Animaux)

Riviera Nayarit

La Riviera Nayarit est une destination facile d’accès depuis les principales villes du Canada et des États-Unis : elle se trouve à 10 minutes au nord de l’Aéroport International de Puerto Vallarta, et à 40 minutes à l’ouest de l’Aéroport International de Tepic. Vous y trouverez le meilleur et le plus authentique de la culture mexicaine. Ses villages côtiers, Nuevo Vallarta et la proximité de Puerto Vallarta confèrent à cette destination une situation des plus enviables.

Pour les amoureux de l’océan, la côte Pacifique est un lieu plus hospitalier que celle du Golfe du Mexique car elle se trouve mieux abritée des tempêtes et son climat est plus semblable à celui de Hawaï, avec des températures moyennes de 25°C. Les contreforts de la Sierra Madre et la Baie de Banderas constituent une protection naturelle pour la Riviera Nayarit et les destinations des alentours contre les grandes tempêtes du Pacifique venues du sud. C’est pour cette raison que tant de retraités choisissent de vivre ici.

S’y établir

Le Mexique est la première destination choisie par les retraités en termes de popularité, placé en numéro un par la revue International Living dans son classement annuel. Venir passer sa retraite sur la Riviera Nayarit peut être un excellent choix pour beaucoup d’expatriés qui veulent arrêter de travailler relativement tôt et dans de bonnes conditions. Si vous envisagez de sauter le pas, vous devez être prêt à accepter une culture autre, avec ses propres lois, un environnement et un climat différents de ce à quoi vous étiez habitué. Quelques-uns des produits et des services desquels vous étiez coutumier ne seront pas disponibles ou seront légèrement différents. Avant de vous installer, commencez par de longues vacances pour apprécier et découvrir ce lieu où vous souhaitez vous établir.

Sur la Riviera Nayarit, vous disposerez d’un accès à l’Internet haut débit, à la télévision par câble et à de nombreux titres de presse étrangers. Les grandes chaînes de distribution américaines possèdent des succursales dans lesquelles vous retrouverez leur gamme de produits. Pas de panique si vous ne parlez pas espagnol à la Riviera Nayarit : puisque la ville est une destination touristique de premier ordre, l’anglais y est monnaie courante dans les établissements et sur les panneaux d’information. Les jeunes gens de la région sont également nombreux à être capables de communiquer en anglais.

Quelles y sont les activités de loisir?

La Riviera Nayarit, grande destination touristique, vous offre une gamme variée d’activités et d’attractions adaptées à tous les modes de vie. Profitez des six terrains de golf dessinés par de grands noms comme Nicklaus, Norman et Von Hagge. Après une journée épuisante, détendez-vous avec un bain et un massage dans un des nombreux spas luxueux qui proposent différents programmes bien-être, thérapies et traitements rajeunissants, rééquilibrants, relaxants ou de santé.

Si vous vous sentez l’âme d’un aventurier, faites un tour dans la région en VTT ou en véhicule tout terrain pour découvrir la beauté de ses sites naturels. Si vous préférez la mer, lancez-vous dans des activités aquatiques comme la pêche sportive, la voile, la plongée et même le surf accompagné de professionnels en la matière qui vous apprendront à dompter les vagues.

En vous promenant un soir sur la plage, ne soyez pas surpris d’apercevoir une énorme baleine ou tout un groupe de dauphins sortant de l’eau, car c’est ici chose courante. Que diriez-vous d’aller observer les otaries ou de libérer les bébés tortues ? Vous pourrez même rejoindre un groupe écologiste de bénévoles pour aider à la conservation de la tortue olivâtre et des crocodiles.

La Riviera Nayarit et son voisin Puerto Vallarta sont également d’excellents centres dans le domaine du tourisme médical. Si vous souhaitez effectuer une opération de chirurgie esthétique, vous trouverez différentes possibilités pour mener à bien votre souhait d’améliorer votre apparence pour vous sentir bien. Pour la seule année 2011, le tourisme médical au Mexique a progressé de 25% par rapport à 2010 et la Riviera Nayarit a été une des destinations les plus populaires pour les Canadiens et États-Uniens qui, après leur chirurgie, cherchent un endroit au calme pour se rétablir. Vous y trouverez les meilleurs hôtels pour vous reposer, et des hôpitaux aux services de qualité mais bon marché et une qualité de soins égale sinon supérieure à celle des États-Unis ou du Canada.

San Miguel de Allende

San Miguel de Allende est le lieu idéal pour vivre d’art et de culture, présents partout dans ses rues et sur ses places. Cette ville pittoresque du Guanajuato a su conserver intacte l’atmosphère du Mexique colonial et plus qu’ailleurs dans le pays, on y respire un air bohème et artistique. L’environnement naturel, la tranquillité et la sécurité qu’elle offre à ses habitants est un de ses plus grands charmes pour ceux qui ne sont pas à la recherche d’une destination soleil et mer, mais préfèrent une communauté plus authentique pour leur retraite.

À seulement trois heures de Mexico, San Miguel de Allende est un des plus précieux trésors du Mexique : nommée Ville Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO pour sa richesse culturelle et architecturale, représentative du Baroque mexicain, elle a également joué un rôle historique lors de la lutte pour l’Indépendance du Mexique. La gastronomie locale, comme celle de tout le Mexique, est riche et variée et vous pourrez y trouver presque tous les produits imaginables. Si vous suivez un régime strict pour des raisons de santé, ou que votre mode de vie est des plus sains, des épiceries vous proposent ici des produits issus de l’agriculture biologique, jus de fruit ou café par exemple et une ferme biologique y promeut ce type d’alimentation et d’agriculture.

S’y établir

Actuellement, environ un million de retraités américains vivent dans le pays et plus de 15% d’entre eux ont acquis une résidence au Mexique, à la recherche de tranquillité, de bonne chère, de promenades et de soins médicaux. Au cours des trois dernières années, San Miguel de Allende est devenu la ville préférée des retraités nord-américains. Plus de 12 000 y vivent déjà et des promoteurs immobiliers y construisent des projets et de véritables petites villes dont le prix varie selon la taille et le confort proposés. Les propriétés de luxe commencent aussi à s’y développer.

Federico, 63 ans, texan de quatrième génération, a vendu son domicile de Galveston pour s’acheter une maison à San Miguel de Allende où il compte bien rester. « Je commence à me sentir à l’aise » dit-il avec son accent texan alors qu’il se repose sur la place principale, un dimanche matin. « Je ne suis pas ici pour faire des investissements. Je suis ici pour les gens, la culture, la qualité de vie. » – Federico Salinas, thestar.com

Quelles y sont les activités de loisir?

Le climat agréable dont bénéficie la ville assure une température de 16° à 20° toute l’année, avec des pluies estivales. C’est un de ses principaux charmes, de même que ses lacs et ses réserves écologiques abritant de nombreuses espèces d’oiseaux qui peuplent l’azur des cieux. La ville fourmille d’activités fascinantes et possède des sites touristiques parmi lesquels des sites préhispaniques, des musées, des restaurants et des discothèques. C’est également un endroit accueillant pour ceux qui souhaitent passer une retraite tranquille et s’assurer un avenir serein grâce au service de Vida Asistida Completa (services d’aide à la vie autonome) qui propose une assistance spécialisée y compris aux personnes souffrant d’une maladie dégénérative ou au stade terminal.

Les retraités âgés trouveront à San Miguel de Allende des complexes avec des espaces verts équipés de centres sportifs et de préparation physique, de centres médicaux, de piscines, de bibliothèques, de salons de jeux, de cinémas, de restaurants, de services religieux, de salons de beauté et même de spas. Il existe également des copropriétés spécialement conçues pour les retraités, qui proposent des logements disposant d’une assistance 24/24, adaptée aux besoins de chaque résident. Construites selon les normes du Continuing Care Retirement Community (CCRC ou villages-retraite avec soins de longue durée), elles offrent à leurs membres de nombreuses activités telles que le golf, le tennis ou la natation. Lorsque leurs capacités physiques diminuent, ils sont transférés à une villa où ils bénéficient de services de soins permanents. Ces institutions prennent en charge leurs résidents atteints de maladies dégénératives telles qu’Alzheimer, leurs malades au stade terminal ou aux traitements spécifiques. On y offre à chaque résident la qualité de vie qu’il mérite et qu’il requiert selon sa vitalité ou, le cas échéant, sa maladie, toujours en contact avec d’autres personnes du monde entier.

« Ma mère a toujours était très sociable, elle aime beaucoup les gens et les activités sociales, mais avec la progression de sa maladie d’Alzheimer, je ne pouvais plus lui fournir le genre d’atmosphère dont elle avait besoin… Grâce à toute l’attention et tous les soins qu’elle reçoit… elle profite aujourd’hui de la compagnie de nouveaux amis, participe aux activités hebdomadaires, aux sorties et aux fêtes et n’a maintenant presque plus besoin de médicaments ». -Arie Raysor, Dallas, Texas. www.cielitolindoassistedliving.com

Los Cabos

Formée des villes de Cabo San Lucas et San José del Cabo, en Basse-Californie du Sud, cette destination est sous l’influence prégnante de la culture américaine et l’on pourrait se croire, si ce n’était pour la beauté de ses paysages naturels et ses habitants chaleureux, dans une station balnéaire des États-Unis. Son climat divin, avec une moyenne de 26°, représente un de ses principaux attraits pour les retraités.

Los Cabos s’étendent sur plus de 28 000 kilomètres carrés ; signalons au passage que la Basse-Californie du Sud est l’État mexicain le moins densément peuplé, avec une moyenne d’à peine huit habitants au kilomètre carré. Si vous souhaitez venir passer ici votre retraite, vous trouverez à Los Cabos une large gamme de choix, y compris si vous souhaitez y travailler.

S’y établir

Les propriétés en front de mer sont passées de coûteuses à quasi-inaccessibles sur le marché américain. Ceux qui ont passé leur vie à épargner pour réaliser ce rêve pourront l’accomplir à Los Cabos dont le marché immobilier est un des plus recherchés pour ses prix et sa qualité depuis la crise du crédit aux États-Unis.

Les services et le style de vie offerts à Los Cabos sont de la meilleure qualité mais si vous souhaitez vivre plus modestement, à l’écart de l’agitation touristique, il existe des alternatives à proximité comme San Felipe qui possède de nombreux terrains parfaits pour la construction de maisons écologiques. Toute la péninsule est parcourue de voies de communication, terrestres, maritimes et aériennes qui permettent une grande mobilité. Même ceux qui possèdent leur propre embarcation trouveront des ports faciles d’accès.

De nombreux services proposés à Los Cabos sont affichés en dollars : gardez-le à l’esprit au moment de l’addition ! De plus, il est possible de venir des États-Unis à Los Cabos avec son propre véhicule sans payer aucune taxe : pensez seulement à vérifier le bon état de vos pneus.

Quelles y sont les activités de loisir?

La proximité avec les États-Unis est loin d’être le seul charme de Los Cabos pour les retraités nord-américains ou européens qui l’ont plutôt choisi pour son excellente qualité de vie. Le climat est idéal pour pratiquer toutes sortes d’activités de plein air : vous trouverez six terrains de golf de Championnats Mondiaux, et pourrez vous adonner à la pêche et à bien d’autres sports. Souvenez-vous qu’il est possible de pratiquer de nombreux sports aquatiques ou de l’écotourisme dans tout l’État. Certaines communautés d’expatriés bien implantées dans la région offrent aide et conseil à travers tout un réseau permettant de participer à des activités sportives, à divers loisirs et même des investissements pour établir un commerce. Vous imaginez-vous à la tête d’une petite boutique, d’un café ou d’un restaurant où vous pourrez être votre propre employeur pour le reste de votre vie ? C’est pour ces raisons parmi bien d’autres que Los Cabos est un des endroits les plus séduisants du Mexique pour les étrangers à la recherche d’un paradis pour leur retraite

Todos Santos

Todos Santos est une destination très populaire auprès des retraités grâce à son rythme de vie paisible, aux nombreuses activités éco-touristiques et autres sports aquatiques. Découvrez ici le côté le plus bohème et culturel de la Basse Californie du Sud, très différent de San José del Cabo et Cabo San Lucas, destinations balnéaires par excellence au rythme plus fatigant et remplies de touristes pendant une grande partie de l’année.

La Basse Californie n’a pas que ses plages à vous offrir : elle possède de superbes régions viticoles et de délicieux fruits de mer frais à profusion auxquels il faudra bien vous habituer, entre poisson frais, huîtres, moules et coquillages. Si vous aimez le contact avec la nature, vous pourrez observer en hiver la migration des baleines venues d’Alaska, tout le long de la côte et dans le Golfe de Californie, un spectacle qui mérite d’être vu.

Todos Santos se trouve à seulement trois kilomètres de l’Océan Pacifique, à 81 kilomètres de la ville de La Paz et à 75 de Cabo San Lucas. La douceur de son climat lui a valu le titre de « La Cuernavaca de Basse Californie du Sud » grâce à une température moyenne annuelle de 25°. Malgré l’aridité de la région, vous découvrirez à Todos Santos une oasis de verdure où sont cultivés des fruits tels que la mangue, la papaye et l’avocat ainsi que de nombreuses plages proches parmi lesquelles San Pedrito, Los Cerritos, Los Esteros, Punta Lobos, La Poza et Batequitos. C’est ici que se trouve le célèbre Hôtel California auquel se réfère la chanson culte du groupe The Eagles.

S’y établir

Des plages vierges, un style de vie tranquille avec des soins médicaux bon marché et professionnels, ainsi que ses habitants chaleureux ont favorisé la venue de milliers d’expatriés nord-américains en Basse Californie. Ajoutez-y un climat tempéré, une excellente gamme de loisirs et un coût de la vie moitié moindre qu’aux États-Unis et vous aurez suffisamment de raisons pour venir au Mexique.

Si vous souhaitez vivre dans un endroit qui a l’atmosphère d’un petit village à la fois près de la plage et à proximité de zones urbaines, Todos Santos est fait pour vous. C’est un bourg de 200 000 habitants, devenu un véritable point de rencontre des expatriés, une agglomération fascinante où des cultures diverses vivent harmonieusement au quotidien.

À Todos Santos, vous pourrez faire l’acquisition d’une propriété avec vue sur la plage ou sur l’océan à un prix bien inférieur qu’à Los Cabos ou d’autres endroits de Basse Californie du Sud. Cette agglomération de Basse Californie est sur le point d’entrer dans les zones touchées par le boom de l’immobilier que connaît l’État.

Todos Santos a été nommé Pueblo Mágico (distinction touristique mexicaine) pour son importance historique, culturelle et architecturale et les prix de l’immobilier dans les environs ont été multipliés par deux, voire par trois au cours des dernières années mais demeurent beaucoup plus accessibles que ceux de Los Cabos.

Le Centre de Soins de Todos Santos possède les équipements nécessaires pour faire face aux urgences ainsi qu’une ambulance pour le transport des patients à l’hôpital de La Paz ou Cabo San Lucas. Le village compte aussi des dentistes et des généralistes pour vos soins, ainsi que des professionnels de santé holistique. Si vous avez besoin de services spécialisés, vous pourrez vous rendre rapidement en voiture à La Paz ou à Cabo San Lucas.

Quelles y sont les activités de loisir?

Tout étranger sera émerveillé par la diversité des activités artistiques proposées ici, l’agglomération accueillant de nombreux festivals et galeries. À Todos Santos, les activités de loisir sont nombreuses, mais avant tout orientées vers la protection de l’environnement. Vous pourrez profiter de votre retraite pour participer à la sauvegarde des tortues marines ou rejoindre une association locale consacrée à l’observation des oiseaux, à la randonnée, à la plongée, au surf, au kayak, à la pêche, au yoga ou aux arts martiaux.

Avec un climat tempéré toute l’année, d’excellents restaurants qui servent des produits biologiques cultivés localement, des galeries d’art, une atmosphère détendue et un accès facile depuis les aéroports internationaux de La Paz et Los Cabos, Todos Santos est l’endroit idéal pour oublier vos préoccupations. Pour les amateurs d’art, tous les ans en février se déroule le Festival de l’Art (Festival del Arte) auquel participent des artistes locaux et étrangers dans les domaines du théâtre, de la musique, de la danse, des expositions et des animations culinaires. Un festival de reggae, un festival de cinéma latino-américain et plusieurs fêtes de saints patrons s’y déroulent également.

Rosarito

Pour sa proximité avec la frontière des États-Unis, Rosarito est un des lieux de retraite les plus populaires auprès des Américains. Cette destination balnéaire se trouve au cœur du Corridor Touristique Tijuana-Ensenada avec ses nombreux complexes immobiliers qui en ont fait un endroit propice au repos et au confort. Les splendides plages de ce superbe site naturel ont servi d’écrin au tournage de films tels que Titanic, Pearl Harbor ou Pirates des Caraïbes.

Rosarito, célèbre pour sa succulente langouste, accueille des milliers d’étrangers qui en ont fait leur lieu de résidence. À seulement 20 minutes au sud des États-Unis, ce coin de Basse Californie n’a rien à envier au style de vie américain et vous y trouverez d’importants centres commerciaux et de grandes chaînes, en bénéficiant dans la quasi-totalité des magasins d’un service bilingue anglais-espagnol. La nourriture n’y est pas un problème et il y en a pour tous les goûts, de la cuisine traditionnelle mexicaine, à base de fruits de mer et de viande, aux restaurants aux menus internationaux, qu’ils soient chinois, français ou italiens.

Si vous devez faire attention à votre santé, bonne nouvelle : de par sa proximité avec les États-Unis, le Mexique est le plus grand marché de consommation de services de santé avec des coûts qui peuvent y être deux fois moins élevés que de l’autre côté de la frontière. C’est pourquoi de nombreux États-Uniens et Canadiens viennent au Mexique pour bénéficier de soins médicaux de grande qualité mais bon marché et obtenir leurs médicaments. Quelques compagnies d’assurances américaines (représentant un marché de près de cent millions d’assurés) proposent déjà à leurs clients des voyages internationaux vers des pays comme le Mexique pour leur offrir des soins de santé. Voilà une des raisons parmi tant d’autres qui fait de Rosarito un choix particulièrement intéressant pour les retraités souhaitant commencer une nouvelle vie au Mexique.

« Le tourisme de Basse Californie est en plein renouveau : on y trouve de tout, pour tous et pour tous les goûts, des dégustations de vin à la pêche et aux manifestations sportives. » –Gary Foster. youtube What is Baja? https://www.youtube.com/watch?v=dV8K-IU2RJ0

S’y établir

Sur les 140 000 habitants de Rosarito, 10% sont étrangers. Ces dernières années, des copropriétés aux appartements à des prix très raisonnables ont été construites le long de la côte, idéales pour les retraités. Même si les immigrés vivent à l’écart des Plages de Tijuana, il existe à Rosarito un sens de la communauté très développé et des groupes d’expatriés se sont constitués tels que la Société unie de Basse Californie, le Club de Puente de Baja ou l’association du théâtre de Rosarito parmi bien d’autres.

Quelles y sont les activités de loisir?

Si vous êtes à la retraite et passionné de golf, vous trouverez à Rosarito deux principaux terrains de 18 trous qui en font un des meilleurs endroits où jouer de Basse Californie. Rosarito est le lieu idéal pour pratiquer la pêche ainsi qu’une vaste gamme de sports aquatiques.

On considère généralement Rosarito comme un des meilleurs endroits où prendre sa retraite et c’est aussi un paradis pour les amoureux de la nature. Vous y serez en contact direct avec la nature au quotidien et pourrez même y observer les baleines depuis ses plages. Venez saluer ici le plus grand mammifère au monde et approcher des dauphins, des otaries et de nombreux oiseaux.

La culture populaire y est, comme partout au Mexique, vibrante et vous pourrez y admirer et même pratiquer l’artisanat sous diverses formes : verre soufflé, travail de la peau, joaillerie, menuiserie, fer forgé, céramique, travail du marbre, etc. Si vous êtes un passionné de vins ou si vous souhaitez en savoir plus en la matière, découvrez non loin de Rosarito la Route du Vin de Basse Californie qui relie de nombreux sites parmi lesquels Valle de Guadalupe et Valle de Santo Tomás. Visitez les propriétés viticoles et les vignobles où l’on vous montrera le processus d’élaboration du vin dans cette région qui représente 90% de la production nationale.

En arrivant ici vous penserez : « j’ai atterri au ciel, oh mon Dieu, j’ai vu le monde entier et c’est ici que je veux vivre… Les gens le rendent spécial, ils vous font vous sentir chez vous », -Tru Miller.

Dossier réalisé par la rédaction du Grand Journal du Mexique 



Booking.com

Pub amex Crystal 728
Pub amex Crystal 728