Entretien. « Au Mexique, les journalistes n’ont aucune protection » !

Sergio Ocampo Arista est correspondant pour le quotidien mexicain La Jornada et pigiste pour l’Agence France-Presse dans l’État de Guerrero (dans le sud du Mexique), miné par le narcotrafic et le crime organisé.

Un reporter photographe mexicain a été tué dans l’Etat de San Luis Potosi (nord) ce qui porte à 11 le nombre de journalistes victimes de meurtre au Mexique en 2017, a annoncé aujourd’hui le gouvernement.

De passage à Paris, il témoigne de la violence que subissent les journalistes au Mexique – où dix d’entre eux ont déjà été assassinés depuis le début de l’année – et raconte les périlleuses conditions dans lesquelles il exerce sa profession.

Ne manquez pas le dossier “Mexique. L’overdose de violence” dans les pages de Courrier international cette semaine.

Propos recueillis par Sabine Grandadam.

Un 11ème journaliste tué en 2017

Un reporter photographe mexicain a été tué dans l’Etat de San Luis Potosi (nord) ce qui porte à 11 le nombre de journalistes victimes de meurtre au Mexique en 2017, a annoncé aujourd’hui le gouvernement.

Le gouvernement « regrette profondément le meurtre du journaliste de San Luis Potosi, Edgar Daniel Esqueda » et exige « une enquête rapide et efficace pour trouver les responsables de ce crime », selon le communiqué.

Source – Agences

 

Tourimex Banner

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *