Pub amex Crystal 728
Pub amex Crystal 728

Étudiants disparus au Mexique: nouvelles excavations en cours ! L’enquête se poursuit…

Des personnels du parquet et de l’armée ont commencé ce mardi des excavations dans le sud du Mexique dans le cadre de l’enquête sur la disparition de 43 étudiants, une affaire qui a bouleversé la société mexicaine.

Un porte-parole des familles des disparus a annoncé que les recherches avaient lieu dans une décharge municipale à Tepecoacuilco, dans l’État de Guerrero, à environ 15 kilomètres d’Iguala, la ville où les étudiants ont disparu il y a cinq ans, le 26 septembre 2014. Des trafiquants de drogue liés à la police sont probablement responsables de leur assassinat.

Des agents du parquet sont arrivés sur place à partir de dimanche et ont examiné l’endroit lundi. Mardi, les militaires ont bouclé le site et ont commencé à travailler en deux points, avec l’aide de deux pelles mécaniques et de camions à benne basculante, a déclaré le porte-parole des familles, Felipe de la Cruz.

Ces recherches font partie d’une nouvelle enquête impulsée par la commission Vérité créée en janvier dernier par le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador.

«Pour le moment, on ne nous a pas informés des résultats, nous savons seulement que le lieu reste gardé par des effectifs de l’armée», a ajouté Felipe de la Cruz. Une première enquête a été lancée en 2014, sous le mandat du précédent président mexicain, Enrique Pena Neto (2012-2018). Son résultat a été rejeté par les familles et sévèrement critiqué par un groupe international d’experts de la Commission interaméricaine des droits de l’Homme.

Selon l’hypothèse du parquet de l’époque, les étudiants ont été arrêtés par la police qui croyait qu’ils faisaient partie d’un groupe de trafiquants de drogue rival du cartel local des Guerreros Unidos.

D’après cette version, publiée au début de 2015, les policiers ont remis les étudiants à des tueurs des Guerreros Unidos qui les ont assassinés, ont incinéré les corps sur une décharge municipale à Cocula – à 36 kilomètres de l’endroit où ont lieu les nouvelles excavations – et ont jeté les cendres dans une rivière.

Les familles ont dénoncé des irrégularités dans cette enquête, lesquelles ont entraîné la remise en liberté de plus de 70 personnes qui avaient été inculpées. Ces controverses ont conduit le président Lopez Obrador à créer la commission Vérité qui doit élucider définitivement cette affaire.

Lire également notre dossier: 

Ayotzinapa – Nouvelle commission d’enquête sur les 43 étudiants disparus !

Pub amex Crystal 728
Pub amex Crystal 728