Pub amex Crystal 728
Pub amex Crystal 728

La dépouille du chanteur mexicain José José enfin localisée ! (Videos)

Le suspense a pris fin mercredi. Le corps du célèbre chanteur mexicain, volatilisé depuis samedi, a été retrouvé à Miami. Un accord entre les trois enfants du chanteur concernant ses obsèques a enfin été signé.

La dépouille du célèbre crooner mexicain José José, qui restait introuvable depuis samedi, a été localisée dans un funérarium de Miami, en Floride, a annoncé mercredi soir son fils José Joel Sosa, mettant fin à un insoutenable suspense pour les admirateurs du «Prince de la chanson».

«Il est ici, nous sommes certains que le corps de mon papa se trouve ici (…) Ils le préparent, ils sont en train de l’embaumer», a affirmé José Joel Sosa à des journalistes présents devant le bâtiment.

La mort du chanteur à l’âge de 71 ans, samedi dans un hôpital de Miami, avait déclenché un conflit familial digne d’une télénovela. Ses deux aînés, José Joel Sosa et sa sœur Marysol, s’étaient rendus aux États-Unis pour le veiller et exiger de leur demi-sœur Sarita – issue d’une troisième union du chanteur – qu’elle leur dise où se trouvait le corps. Fruits du deuxième mariage du crooner, José Joel Sosa et Marysol soupçonnaient Sarita – à qui le chanteur avait légué la totalité des droits de son œuvre – d’avoir conclu un contrat d’exclusivité avec certains médias pour l’accès à la dépouille.

Grâce à une médiation du consul du Mexique, tous trois sont finalement tombés d’accord dans la nuit de mardi à mercredi pour rendre hommage à leur père vendredi à Miami, puis transférer son corps à Mexico en début de semaine prochaine en vue d’un autre hommage, selon un communiqué du ministère mexicain des Affaires étrangères.

«Nous sommes unis en famille pour accomplir la mission qui consiste à offrir des obsèques avec tout l’honneur, l’hommage et l’amour que mérite notre père, à notre prince», a expliqué le fils du chanteur immensément populaire en Amérique latine avec plus de 100 millions de disques vendus en 55 années de carrière.

Article du 29 septembre 2019 – Mais où est donc passé le corps de José José décédé samedi dernier ? (Videos)

Décidément au Mexique, rien ne se passe jamais comme prévu ! La dépouille de José José, star de la chanson mexicaine décédée samedi aux États-Unis, a disparu !

Un conflit familial, divise les proches du crooner au point que son fils a demandé l’aide du gouvernement mexicain pour localiser les restes de son père.

Au Mexique, il était connu comme le Prince de la chanson. José José est décédé à l’âge de 71 ans dans un hôpital à Miami en Floride, où il vivait depuis plusieurs années avec sa fille cadette Sarita Sosa, 25 ans.

À l’annonce du décès, ses deux aînés, José Joel et Marysol, qui habitent Mexico, se sont immédiatement rendus aux États-Unis pour veiller leur père, artiste aux 100 millions de disques vendus, immensément populaire dans de nombreux pays d’Amérique latine.

Mais à leur arrivée au funérarium, la dépouille du chanteur avait disparu, ont-ils annoncé dimanche. « J’en profite pour demander l’aide du ministre des Affaires étrangères (mexicain, Marcelo) Ebrard parce que nous voulons localiser mon père, ou plutôt le corps de mon père », a déclaré José Joel à la télévision mexicaine TV Azteca.

« Est-ce que mon père est vraiment mort ? »

« Il n’y a pas de certificat de décès, nous sommes allés dans les hôpitaux, personne n’a d’information […] nous sommes allés à la police, il n’y a pas de rapport sur la mort de José. Nous te demandons, Sara (la fille cadette), de nous dire où se trouve José, le peuple mexicain te le demande », a déclaré à des médias mexicains la manageuse du chanteur, Laura Nunez, qui s’est également rendue à Miami.

« Nous devons d’abord savoir si mon père est vraiment mort, puis faire faire une autopsie et ensuite l’emmener au Mexique », a déclaré lundi à la presse José Joel. « Tant que je ne le verrai pas, je n’y croirai pas », a renchéri sa sœur Marysol.

Les deux aînés, fruit du deuxième mariage du chanteur, soupçonnent leur demi-soeur, Sarita, issue d’une troisième union, d’avoir conclu un contrat d’exclusivité avec certains médias pour l’accès à la dépouille. Son refus de divulguer des informations « fait penser à un contrat », a ainsi estimé José Joel.

Une histoire d’héritage

José José a légué la totalité des droits de son œuvre, fruit de 55 ans de carrières, à Sarita. Ces dernières années, il s’était éloigné de ses deux aînés. Malgré une réconciliation récente, ils accusent leur demi-soeur et la mère de cette dernière de les avoir empêchés de voir leur père.

Dans une interview accordée dimanche à la chaîne américaine hispanophone Univision, Sarita n’a fait aucune référence aux accusations de son demi-frère et de sa demi-soeur, mais les a exhortés à rester unis pour « porter haut » le nom de José José. Sans toutefois dévoiler où se trouvaient les restes de son père.

Elle n’a pas non plus précisé si le corps serait rapatrié au Mexique. « Il est vraiment trop tôt pour savoir vraiment ce qu’on va faire », a déclaré la jeune femme, qui a indiqué que son père avait vaincu un cancer du pancréas, mais que la faiblesse de son organisme avait conduit à sa mort.

Dimanche à Mexico, des centaines d’admirateurs ont salué, en pleurs et chansons, la mémoire de l’artiste à Claveria, le quartier de la ville où José José a grandi.

« C’était une grande figure pour sa voix magnifique, mais surtout pour sa sensibilité. Pour tous, il était un homme du peuple », a confié Rogelio Cuevas, 86 ans, qui fut son voisin.

La mairie de Mexico a annoncé lundi l’organisation d’un karaoké géant le 4 octobre autour des chansons de José José dans un parc de la capitale.

Article du 29 septembre 2019 – José José, le crooner mexicain à la voix de velours est décédé ! (Videos)

José Sosa Ortiz, chanteur aux 120 millions de disques vendus en 55 ans de carrière, a succombé à un cancer du pancréas, à l’âge de 71 ans. Sa famille, le président mexicain et de nombreux fans lui ont rendu hommage.

Héros des amoureux éconduits, José José, chanteur immensément populaire en Amérique latine, est mort à l’âge de 71 ans, ont annoncé samedi son fils et le gouvernement mexicain. Surnommé «el principe de la cancion» («le prince de la chanson»), il souffrait d’un cancer du pancréas.

«Nous pleurons la mort du chanteur José Romulo Sosa, mieux connu comme José José (…) Depuis le début de sa carrière, le chanteur d’El Triste était une des voix les plus aimées du Mexique», a annoncé le ministère mexicain de la Culture sur Twitter.

Le fils du défunt, José Joel, a publié des images de rubans noirs sur sa page Facebook, écrivant: «Nous essayons de faire face à la situation en gardant dans notre cœur la promesse divine que nous le verrons et le serrerons à nouveau dans nos bras, pour ne plus être séparés».

La chaîne mexicaine Televisa, avec qui José José a longtemps travaillé, a indiqué que le chanteur avait rendu l’âme samedi dans un hôpital de Homestead, près de Miami, en Floride (sud-est des États-Unis). Son corps est arrivé à un funérarium de Miami en fin de journée. Sa dernière épouse, Sara Salazar, a salué sa mémoire en écrivant: «l’amour de ma vie s’en est allé».

«Il a rendu heureux beaucoup de gens avec ses chansons»

José José a vendu plus de 120 millions de disques durant 55 ans. Beaucoup de ses chansons cherchaient à réconforter les amoureux éconduits. À l’apogée de sa carrière, des années 1970 aux années 1990, il enchaînait les tubes à un rythme étourdissant. Son premier succès international, La Nave del Olvido (Le Navire de l’oubli), était sorti en 1970 et passe toujours régulièrement sur les radios d’Amérique latine.

«C’était un chanteur extraordinaire. (…) Avec ses chansons, il a fait pleurer et rendu heureux beaucoup de gens de ma génération», a rappelé dans un communiqué le président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador.

Dans son quartier d’origine à Mexico, Claveria, quelque 300 personnes se sont réunies dans un parc où trône une statue à son effigie. «Nous sommes tristes mais heureux de chanter ses chansons ici à Claveria», disait Rocio Garcia, une habitante de 61 ans.

Quelque 300 personnes se sont réunies dans un parc où trône une statue à son effigie.Ce fils d’un ténor et d’une pianiste a lutté contre des problèmes de dépendance, en particulier à l’alcool. «Chère famille. Merci pour votre soutien et vos prières. Je vais très bien grâce à Dieu. Je poursuis mon traitement pour m’en sortir et nous nous reverrons bientôt», écrivait-il le 10 juin sur Twitter.

Si José José ne composait pas ses chansons, la qualité de ses interprétations, particulièrement pour les chansons tristes, lui a valu une célébrité intacte bien au-delà des frontières de son pays. Ces dernières années cependant, sa voix l’avait quitté. En 2018, la chaîne Telemundo avait diffusé une série racontant sa vie.

Source – Agences

Pub amex Crystal 728
Pub amex Crystal 728