La revue de presse économique du Mexique ! Semaine du 12 mars 2018…

L’équipe de la Prensa Francesa vous propose un condensé hebdomadaire de l’actualité économique avec à l’honneur cette semaine le protectionnisme américain sur l’acier, la signature de l’accord de libre-échange transpacifique et bien d’autres informations importantes pour vous expatriés francophones qui travaillez ou investissez au Mexique !

Acier et aluminium : Trump officialise ses taxes, le Canada et le Mexique exemptés « pour l’instant »..

Le président américain a promulgué jeudi le texte imposant des taxes sur les importations d’acier et d’aluminium, dont sont exemptés « pour l’instant » le Canada et le Mexique. Donald Trump a imposé jeudi des taxes sur les importations d’acier et d’aluminium aux Etats-Unis, ignorant les mises en gardes répétées de nombre de ses alliés, l’Union européenne en tête, sur les risques d’une guerre commerciale aux conséquences imprévisibles. Après plusieurs jours d’intenses spéculations, le président américain a signé, depuis la Maison-Blanche, les documents controversés qui marquent un net virage protectionniste, 13 mois après son arrivée au pouvoir. Ces taxes, de 25% sur les importations d’acier et de 10% sur celles d’aluminium, entreront en vigueur dans 15 jours.

Juana Marcela Ramirez Bustos, l’une des femmes les plus puissantes du Mexique, s’attaque au cancer..

Juana Marcela Ramirez Bustos a créé «Sohin», une start-up de services médicaux répondant de manière individuelle aux besoins de centaines de patients souffrant de maladies chroniques dégénératives, comme le cancer. Un nombre croissant d’entrepreneures mexicaines souhaitent mettre fin au modèle désuet qui destine les femmes à la maison et les hommes au marché du travail. Parmi elles, Juana Marcela Ramirez Bustos se décrit comme «une femme qui aime être une femme et a découvert que certaines vocations vont au-delà du choix. La mienne, c’est de travailler dans le secteur des soins de santé pour aider ceux qui souffrent». Lire la suite ICI

L’accord de libre-échange transpacifique renaît, sans Washington !

Alors que Donald Trump a confirmé, hier, la hausse des taxes sur les importations d’acier et d’aluminium aux États-Unis, onze pays américains et asiatiques, plus l’Australie, ont signé un Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP). Ce traité reprend les dispositions de l’accord transpacifique (TPP) signé en 2016, sauf celles portant sur la propriété intellectuelle imposées par Washington. Lire la suite ICI

ALENA : Réunion de Mexico – « Les progrès sont minimes » et le Mexique hausse le ton !

Le représentant spécial américain pour le commerce, Robert Lighthizer, a déclaré lundi que les négociations sur l’ALÉNA n’avaient pas produit les résultats escomptés. Une 7e session de discussions vient de s’achever à Mexico. Le Mexique hausse le ton !

Une huitième session de négociations devrait se tenir en avril à Washington, mais aucune date n’a pour l’heure été communiquée. «Malgré tous nos efforts (…) Nous avons seulement bouclé six chapitres», a regretté M. Lighthizer lors d’une conférence conjointe avec les ministres mexicain et canadien menant les négociations. «Pour boucler l’ALÉNA 2.0, nous devrons parvenir à un accord sur environ 30 chapitres» a-t-il expliqué. Lire la suite ICI

Heineken mise sur le Mexique avec une de ses plus grosses brasseries au monde !

Le second brasseur mondial a inauguré une usine d’un demi-milliard de dollars au Mexique devant abreuver les marchés d’Amérique du Nord, en parallèle des difficiles renégociations de l’Aléna.

La brasserie, flambant neuve, représente le plus gros investissement du genre pour le brasseur européen: 500 millions de dollars. Inaugurée mardi à Meoqui, dans l’État de Chihuahua frontalier avec les États-Unis, le site compte notamment sur les exportations pour réaliser ses bénéfices. Lire la suite ICI

La revue de presse économique du Mexique ! Semaine du 05 mars 2018…

La ville de Mexico rayonne !

Mexico a le vend en poupe et c’est pas nous qui le disons mais nos confrères de « Ouest France » dans un article du dimanche 4 mars 2017 dans lequel le journaliste Raphael Laurent déconstruit les préjugés qui collent à la capitale. Ville polluée, dangereuse, sale, bruyante, les touristes ont longtemps préféré les plages des Caraïbes ou des stations balnéaires du Pacifique à Mexico. Or la tendance s’est inversée. En 2017, près de 12 millions de touristes ont visité la capitale atypique du Mexique. Preuve de son attractivité, l’Unesco a choisi Mexico, la ville aux 150 musées, comme Capitale mondiale du design 2018. « Le design est le fleuron de l’offre culturelle de la ville, analyse Renata Becerril, directrice fondatrice de l’Abierto Mexico de Diseno, plus grand festival du design d’Amérique latine.

La scène culturelle a dépassé le folklore qui a longtemps défini la ville. L’offre culturelle de Mexico reflète les contrastes sociaux, économiques et culturels qui définissent de façon inattendue le Mexique. En termes architecturaux, la ville est un musée à ciel ouvert, où les architectures préhispanique, coloniale, moderne et contemporaine ne cessent de converser. Dans l’art, l’offre va du graffiti de rue, aux œuvres des galeries et des grands musées. »

L’artisanat mexicain a le vent en poupe !

D’après les derniers chiffres publiés sur l’économie mexicaine, l’artisanat représenterait 4% du PIB du pays. Qu’on parle de confections textiles, de bois ou encore de pierre, la production manuelle ne cesse de séduire et constitue aujourd’hui un réel moteur d’attraction touristique pour le pays. Fort de son succès, l’artisanat sera à l’honneur durant tout le mois de mars à Polanco (CDMX) avec l’exposition « Plasmando tradiciones, manos que transforman » réunissant prêt de 64 artisans venus des 4 coins du Mexique. Plus d’infos sur le lien suivant: https://goo.gl/xmQFK5

Renault passe à la vitesse supérieure au Mexique

Le fabricant français Renault a annoncé avoir commencé à produire des véhicules au Mexique, depuis la fin d’année dernière. Le président de Renault México, Erik Pasquier, a en effet révélé au magasine forbes qu’à la fin de 2017 il a initié la production du pick up Alaskan à l’usine Nissan de Civac, dans l’état de Morelos qui exporte le principal de sa production en Colombie . Le cadre dirigeant a notamment indiqué que la production du véhicule a eu un peu de retard, puisque sa fabrication était intialemement prévue pour le second semestre de 2016. Retard ou pas on ne peut que se réjouir de cette nouvelle marque de confiance affichée des grands groupes français à s’installer durablement au Mexique.

« Bons baisers de Pékin »

D’après une enquête de l’organisation internationale du travail (OIT) datée de décembre dernier, la Chine avec ses projets commerciaux, investissements et création d’infrastructures, aurait permis la création de près de 2 millions d’emplois en Amérique latine durant les 20 dernières années.

Si ces chiffres éloquents concernent essentiellement le marché de la viande, les changements d’habitudes alimentaires de « l’empire du soleil levant » vont offrir de réelles perspectives d’avenir en matière commerciale pour le Mexique.

En effet, avec une population de plus d’1,3 milliards d’habitants et l’instauration d’une classe moyenne soucieuse de mieux se nourrir, la Chine pourrait à elle seule faire doubler la consommation mondiale d’avocats d’ici à 2050 d’après une étude réalisée au sein de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM). En tant que premier producteur mondial du nouvel « or noir » le Mexique a de quoi se frotter les mains…

La revue de presse économique du Mexique ! Semaine du 26 février 2018

Cocorico pour l’entreprise Safran !

L’entreprise française Safran opérant dans l’aéronautique, l’espace et la défense a inauguré le 21 février dernier une usine à Queretaro. En collabration avec l’entreprise Albany, le site se chargera de la confection de moteur « LEAP » (nouvelle génération de turboréacteurs). Avec 11500 employés dans le pays, c’est la 6ème usine de Safran sur le sol mexicain. Une telle implantation en dit long sur la confiance des investisseurs étrangers au Mexique qui sont de moins en moins  réticents à transférer du savoir faire et ouvrir des sites de production stratégiques pour une entreprise comme c’est le cas de Safran.

Abidjan – La foire aura bien lieu !

La foire industrielle artisanale et commerciale du Mexique en Côte d’Ivoire qui devait démarrer le 22 février dernier se déroulera finalement du 1er au 7 mai prochain. Un tant pis pour un tant mieux, avec deux ambassadeurs respectifs fraîchement nommés et un gouvernement ivoirien encore tangent à la chose, le commissaire général du pays a tout mis en ordre pour que l’événement soit un réel succès. Avec plus de 100 industriels mexicains qui vont faire le déplacement vers Abidjan et des échanges commerciaux encore faibles entre les deux pays, on espère que cette foire sera le point d’orgue d’une réelle amitié économique mexicano-ivoirienne !

Idéal pour votre pause déjeuner…

Demotivateur food vous propose aujourd’hui de revisiter ce qui est surement votre meilleur ou pire ami depuis votre arrivée au Mexique, le tacos ! Osez le mélange et optez pour le sushi tacos composée d’une tortilla de maïs, de saumon finement coupé, d’avocat ainsi que d’une sauce teriyaki idéal pour relever le goût de ce plat délicat. La recette dans le lien suivant ! https://www.demotivateur.fr/food/sushi-tacos-12675

Exportateurs soyez aux aguets !

Le nouveau partenariat transpacifique sera signé le 8 mars au Chili. Suite au retrait de l’accord des Etats Unis les différents pays que sont: le Canada, l’Australie, le Brunei, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle- Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam se sont mis d’accord la semaine dernière pour la signature d’un nouveau traité. L’accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPG) va développer des mesures de libre échanges entre les différents pays ce qui pourrait de facto consolider les échanges commerciaux déjà forts entre le Mexique et le Canada.

Les investisseurs dans le secteur pétrolier sont sous haute pression !

Plusieurs analystes financiers dont le très sérieux site Investing assure que les prochaines élections mexicaines (qui pourrait voir la gauche l’emporter) constituent une menace quant à l’investissement dans le secteur pétrolier. En effet la libéralisation des explorations pétrolières réalisées par Enrique Nieto pourrait totalement être réétudiée au profit de davantage d’étatisation et donc des investisseurs relégués au second plan…si la gauche prend le pouvoir !

Le Mexique à la pointe de la technologie 3D

L’entreprise quebécoise Innovmetric spécialisée dans les solutions logicielles pour les entreprises manufacturières vient d’acquérir Prefixa Vision, une entreprise mexicaine basée à Queretaro. « PolyWorks Mexico Metrologia » nom donné au fruit de cette acquisition permettra d’accueillir 40 nouveaux développeurs logiciels pour faire de Queretaro le fleuron de la métrologie 3D.

La revue de presse économique du Mexique ! Semaine du 19 février 2018

On va pas en faire tout un fromage !

Le manchego, fromage initialement espagnol et copié au Mexique sous la même appelation pourrait voir sa dénomination modifiée. En effet, la région productrice du dit fromage, la Mancha en Espagne accuse le Mexique de plagiat et de non respect de l’AOC créant une concurrence déloyale notamment dans les exportations aux EU.

Résultats de recherche d'images pour « manchego fromage »

Avec 15000 tonnes produites chaque année on peut se douter que cette querelle hispano-mexicaine n’en restera pas là. Cette affaire pourrait marquer le lancement d’un droit spécifique quant aux produits alimentaires appropriés au Mexique d’origine espagnole. Toute l’info sur la guerre des fromages ici: https://goo.gl/uW6ADM

Le tourisme prend un peu l’eau …!

Les séismes et la violence ont affecté le secteur touristique mexicain. Entre juillet et septembre les divers séismes et la violence endémique au Mexique ont eu pour conséquence la plus grosse chute du PIB touristique du pays depuis 25 ans enregistrée à 2.2 pourcents au second semestre de 2017.

Pour autant, avec le regain d’attractivité pour les échanges universitaires et des mesures en vue de réduire la criminalité dans certaines stations balnéaires on peut s’attendre à de meilleurs résultats à l’avenir…Lire notre article ici: https://goo.gl/AQEz3J

En effet le Mexique vient aussi d’annoncer des chiffres qui font plaisir. Entre janvier et fin novembre 2017, plus de 35 millions de touristes internationaux ont visité le pays soit une hausse de 12,3%, ce qui placerait le Mexique au 7ème rang des pays les plus courus au monde. Avec presque 20 milliards de retombées économiques, soit une hausse de 13,7%, le tourisme représente aujourd’hui près de 9% du PIB et emploi près de 10 millions de personnes.

Économie mexicaine – Hausse du PIB de 2,3% en 2017 !

Le PIB du Mexique, deuxième plus importante économie d’Amérique latine après le Brésil, a progressé de 2,3% en 2017 par rapport à l’année précédente, a indiqué mardi l’Institut national de la statistique (INEGI). Ce chiffre préliminaire correspond à la fourchette haute donnée par la banque centrale du Mexique. Le chiffre définitif sera publié le 23 février, selon l’INEGI. Lire la suite: https://goo.gl/rrsuUr

La banque centrale du Mexique relève son taux directeur !

La Banque centrale du Mexique (Banxico) a relevé jeudi son principal taux directeur de 25 points de base à 7,50%, pour lutter contre l’inflation et les risques de dépréciation du peso. La deuxième économie d’Amérique latine « est exposée à des risques » a commenté Banxico dans son communiqué, peu après la diffusion des derniers chiffres de l’inflation, qui a atteint 0,53% en janvier et 5,55% en taux interannuel, du fait notamment de l’augmentation des prix de l’énergie et de certains aliments.

L’inflation a atteint 6,77% en 2017, le pourcentage le plus élevé des 16 dernières années, qui a obligé la banque centrale à relever à cinq reprises son taux directeur au cours de l’année passée. Lire la suite ici: https://goo.gl/ybJESG

Résultats de recherche d'images pour « reynosa »

Reynosa ou le paradis de l’investissement au Mexique !

La ville de Reynosa fait office de paradoxe. Malgré des taux de violence et délits importants assortis d’une corruption féroce, cette ville située à la frontière Est des Etats Unis affiche un dynamisme économique certain et attire des investissements toujours plus nombreux grâce aux accords avec les EU et un coût de la main d’oeuvre attractif dans le secteur de la confection.

Avec des records de délits, homicides enregistrés dans la frontière nord du Mexique, la région semble souffrir d’un déficit de réactivité politique, de corruption et de crédibilité entachant le quotidien de ses concitoyens. Ces thématiques vont être abordées le 23 février prochain lors du séminaire du collège de la frontière nord (COLEF) avec notamment la présence du docteur essayiste et académicien Edgardo Buscaglia. Y a t’il un espoir de réduction de la criminalité à la frontière nord et de facto une relance des investissements sur la Zone ?

« Make investment great again? « 

Résultats de recherche d'images pour « lightzer tlcan mexico »L’administration Trump assure que les négociations commerciales se portent mieux avec le Mexique qu’avec le Canada dans le cadre du traité de libre commerce de l’Amérique du nord (TLCAN).

Si Lightizer représentant du commerce pour les Etats Unis a vivement critiqué la position du Canada jugée offensive contre les américains, ce dernier a souligné de notables progrès avec le Mexique. Les négociations devraient perdurer d’ici à 2019, la seule crainte résidant dans le changement de pouvoir qui pourrait mener à des renégociations du traité. Pour l’heure le moral est au beau fixe et on ne peut que se satisfaire d’un climat propice à l’investissement et appuyé par les Etats-Unis. Les infos complètes sur les négociations en cours : https://goo.gl/TTmFp5

Le Mexique accélère la mise aux enchères des gisements pétroliers off-shore !

Le Mexique a attribué mercredi aux enchères 19 gisements de pétrole en eaux profondes situées dans le Golfe du Mexique, lors de la plus importante vente aux enchères depuis que le pays a ouvert son secteur énergétique au privé.

Dix-neuf sociétés pétrolières ont participé à ces huitièmes enchères, dont le groupe français Total, qui n’a déposé qu’une offre pour laquelle il n’a pas été retenu. Lire notre dossier ici: https://goo.gl/5jhVdB

Portrait – Olivier Soumah-Mis ou le Gourou du Management Interculturel au Mexique !

Vous n’arrivez pas à comprendre vos employés étrangers, un contrat tarde à être signé avec votre interlocuteur mexicain? Le coach en management interculturel Olivier Soumah-Mis nous explique pourquoi et comment surmonter les blocages dues à une méconnaissance de la culture locale.

Ce cinquantenaire à l’allure imposante et aux yeux rieurs n’a rien du profil classique de l’expatrié français. Fils de diplomate et métisse franco-guinéen, cet « homme d’aventure » comme il aime se décrire a été bercé dès la plus jeune enfance dans un multiculturalisme dont il fera une force puis une vocation. Interview à lire ici: https://goo.gl/gMntoA

Alexandre Tall – (www.laprensafrancesa.com.mx)

Tourimex Banner