Livre – Cortés et son double: enquête sur une mystification (vidéo)

Bernal Diaz Del Castillo, simple soldat dans la troupe d’Hernàn Cortés lors de la conquête du Mexique, décide à soixante-dix ans de rédiger « L’histoire véridique  de la conquête de la Nouvelle-Espagne ». Après une analyse d’une grande rigueur scientifique, Christian Duverger démontre, que celui-ci ne peut pas être l’auteur de ce texte.

« Le rédacteur de l’Histoire véridique en sait trop pour continuer à se faire passer pour Diaz del Castillo ». Mais comment et surtout pourquoi l’histoire, la légende, a-t-elle pu faire de ce soudard presque illettré un génie précurseur de la littérature espagnole ? C’est en grande partie le propos de ce livre qui ne se borne pas à démontrer l’imposture mais qui surtout nous explique avec force détails comment et pourquoi cette imposture a été construite. Une aventure digne d’une légende, d’une légende fondatrice d’un mythe littéraire et d’une histoire qui attribue de façon formelle et définitive les exploits qu’il a accomplis au grand conquérant espagnol.

Cette mystification plonge ses racines dans l’opposition entre deux des plus grands hommes de leur temps l’Empereur Charles Quint, roi d’Espagne à cette époque, et Hernàn Cortés le grand conquistador. Charles Quint avait besoin de l’or du Nouveau Monde pour payer les guerres qu’il menait sur le Vieux Continent afin d’asseoir son autorité sur un immense territoire, Cortés voulait que ses mérites soient reconnus et récompensés à leur juste valeur. Le conquistador rêvait d’un état créole laissant une place aux autochtones, l’Empereur ne voulaient qu’asservir le Nouveau Monde pour disposer de ses richesses. Et Cortés craignait la méthode habituelle employée par Charles Quint qui consistait à récompenser ceux qui l’avaient servi par des bénéfices ou territoires et, ensuite, a les faire traduire devant le Saint Office pour malversation dans la gestion de ces biens confiés et le Saint Office c’est l’inquisition et ses jugements impitoyables et sans recours.

Cortés a donc besoin d’authentifier et de légitimer ses conquêtes pour garantir ses possessions et même son existence et, comme il est déjà interdit d’écriture et de publication, il ourdit une machination infernale qui bernera jusqu’aux historiens les plus avisés pendant plus de quatre siècles. Il fallait impérativement qu’il ne puisse pas être identifié parmi les personnes qui ont donné corps à ce texte pour que son projet réussisse et qu’il puisse passer dans la postérité comme le grand conquérant qu’il a été et  transmettre ses biens à ses descendants..

Résumé

1568. Un ancien compagnon de Cortés, Bernal Díaz del Castillo, écrit, à la fin de sa vie, L’Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle-Espagne, considérée encore aujourd’hui non seulement comme un document de première main, mais comme un authentique chef-d’oeuvre littéraire, qui met en scène, sur fond de volcans mexicains, des conquistadores, des franciscains, des courtisans, des guerriers indigènes… Voilà la version officielle. Mais elle ne résiste pas à l’examen approfondi auquel se livre Christian Duverger. Alors surgit une énigme : qui est cet homme qui se cache dans l’ombre ? Quel est son dessein ?

Avec une écriture jubilatoire, Christian Duverger nous entraîne dans une enquête au long cours, où l’on côtoie Cortés et Malinche, Díaz del Castillo, Charles Quint et José Maria de Heredia. On s’invite à quelques procès, on ouvre des testaments, on surprend des complots d’antichambre. On suit à la trace de précieux manuscrits qui disparaissent et réapparaissent en Espagne, au Mexique, au Guatemala. On entre peu à peu dans l’alchimie d’une insoupçonnée création littéraire qui sut déjouer l’absolutisme et ses interdictions pour défier le temps. Et au coeur de l’énigme, on découvre ce que la gloire doit au secret.

Christian Duverger, spécialiste du monde méso-américain, historien et archéologue, est professeur à l’École des hautes études en sciences sociales. Il est l’auteur de La Fleur létale (Seuil, 1979), de L’Origine des Aztèques (Seuil, 1983 et «Points Histoire», 2003), et d’une biographie de Cortès (Fayard, 2001) qui a fait date.

  • Auteur : Christian Duverger
  • Genre : Histoire
  • Editeur : Seuil, Paris, France
  • Prix : 21.00 €
  • Date de sortie : 17/01/2013
  • GENCOD : 9782020604420

Tip pour vos achats de livres en France avec livraison au Mexique

Pour acheter des livres et vous les faire livrer au Mexique, consultez le site http://www.amazon.fr, choisissez vos titres comme si vous achetiez pour une livraison en France. En remplissant le dossier avec vos coordonnées personnelles et bancaires, indiquez bien votre adresse au Mexique. Le site livrera les livres par chronopost et via Estafeta au Mexique. Le site annonce entre 10 et 15 jours pour une livraison mais nous avons tout reçu en 72 heures !!! Et le coût est très raisonnable. Pour un achat inférieur à 50 USD, il n’y a pas de taxes d’importation sinon vous paierez un maximum de 223 pesos par colis, quel que soit le montant de la facture.

Christian Duverger s’explique sur Bibliothèque Médicis 

Tourimex Banner

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *