Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques

L’ouragan Willa, de catégorie 3 a touché terre au Sinaloa, Mexique ! (Videos)

L’ouragan, classé quelques heures en catégorie 5, lundi, a perdu de la force et été rétrogradé. Mais il reste  « extrêmement dangereux », selon le Centre américain des ouragans (NHC).

Les Etats de Sinaloa et celui de Nayarit (ouest) ont été placés en « alerte orange » par les autorités et les écoles fermées. Plus de 4 250 personnes ont été évacuées dans les zones à haut risque, dont certaines zones touristiques, selon le responsable national de la protection civile, Luis Felipe Puente.

Quelques heures avant l’arrivée de Willy, à Escuinapa, une ville de 30 000 habitants sur laquelle est passé l’œil de l’ouragan, plusieurs rues étaient déjà inondées. Des militaires ont été déployés dans le secteur pour intervenir en cas d’importants dégâts.

A 100 km au nord, à Mazatlan, qui compte 500.000 habitants, l’ouragan n’avait en revanche provoqué en début de soirée qu’une faible pluie.

En septembre, au moins 15 personnes ont péri dans des crues soudaines liées aux fortes pluies dans les Etats de Sinaloa et Michoacan.

«Depuis quelques années, les ouragans semblent se renforcer à mesure qu’ils se rapprochent des côtes. L’élévation du niveau de la mer et le réchauffement donnent plus d’énergie aux ouragans à mesure qu’ils s’approchent des côtes. Ça, c’est une nouvelle dynamique. Les ouragans, d’habitude, on les voit se développer loin d’avance et, quand ils frappent la côte, ils diminuent rapidement d’intensité. Mais là, depuis quelques années, ils vont doubler d’ardeur, de puissance à mesure qu’ils s’approchent et, dès qu’ils touchent les côtes, les vents changent rapidement»

Article du 23 octobre 2018 – L’ouragan Willa et la tempête Vicente s’approchent des côtes du pacifique mexicain !

L’ouragan Willa, qui se dirige vers le nord-ouest du Mexique depuis le Pacifique, a légèrement perdu de sa force en fin de journée le 22 octobre 2018, passant en catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson (échelle de 1 à 5), mais reste « extrêmement dangereux », selon le Centre américain des ouragans (NHC). 

L’ouragan avait été classé quelques heures plus tôt en catégorie 5 – la plus élevée – avant de perdre un peu de sa puissance. A 18h00 locales (00h00 GMT), l’ouragan se trouvait à environ 160 kilomètres des côtes mexicaines et ses rafales de vents pouvaient localement atteindre 240 km/heure. Willa, qui se déplaçait à la vitesse de 13 km/heure, devrait accélérer pour toucher les côtes mexicaines « dans l’après-midi ou la nuit » du 23 au 24 octobre 2018.

Des écoles fermées et des zones touristiques évacuées de façon préventive

Dans les zones côtières des trois Etats de Sinaloa, Jalisco et Nayarit, les écoles ont été fermées lundi 22 octobre et des messages de prévention étaient transmis à la population. Le gouverneur du Jalisco, Aristoteles Sandoval, a ordonné l’évacuation des hôtels de la station balnéaire de Puerto Vallarta, très appréciée notamment des touristes nord-américains. L’ouragan pourrait être « très destructeur« , a prévenu M. Sandoval. « Nous avons déjà préparé de la nourriture et des abris, les services d’urgence locaux et nationaux sont préparés », a-t-il ajouté.

A Mazatlan, les hôtels du front de mer étaient presque vides le 22 octobre, et du personnel s’affairait à protéger les installations avec des sacs de sable et des panneaux de bois. Les restaurateurs de la plage et les pêcheurs fixaient quant à eux leur matériel avant l’arrivée de puissantes rafales de vent, tandis qu’un jeune homme profitait de la houle pour surfer sur les vagues. Dans l’Etat du Michoacan (ouest), les fortes pluies ont provoqué le déraillement d’un train de marchandise dans la ville de La Goleta, faisant deux blessés, selon les autorités.

Une tempête tropicale devrait coïncider avec l’ouragan

Une double peine météorologique attend d’ailleurs le Mexique, puisque le passage de l’ouragan devrait coïncider avec l’arrivée d’une tempête tropicale, qui va emprunter un itinéraire légèrement différent. Les autorités mexicaines surveillaient ainsi la progression de la tempête tropicale Vicente, qui devrait toucher le Mexique en arrivant par le sud. Le 22 octobre 2018, elle se trouvait à 280 km au sud d’Acapulco, dans l’Etat du Guerrero (sud), et devrait également toucher la côte le 23 octobre 2018.

En septembre 2018, au moins 15 personnes ont péri dans des crues soudaines liées aux fortes pluies dans les Etats de Sinaloa et Michoacan (ouest). En octobre 2018, 11 personnes sont décédées à Oaxaca (sud), dont sept enfants, à cause des intempéries.

Article du 22 octobre 2018 – L’ouragan Willa s’approche des côtes du pacifique mexicain !

Un ouragan «extrêmement dangereux» s’approche des côtes du pacifique mexicain. Les vents de l’ouragan Willa, qui a atteint la catégorie 5 (sur 5) sur l’échelle de Saffir-Simpson, soufflent à 250 km/h…

La côte ouest du Mexique est en alerte. L’ouragan Willa, qui s’est renforcé dimanche dans le Pacifique, menace désormais le sud-ouest du pays. C’est un phénomène « extrêmement dangereux », selon le centre américain des ouragans (NHC).

Willa a atteint la catégorie 5 (sur 5) sur l’échelle de Saffir-Simpson. A minuit, il se trouvait à 365 km au sud-ouest de Cabo Corrientes, porté par des vents soutenus soufflant à 250 km/h.

Le gouvernement mexicain a placé sous surveillance une large zone allant de Playa Pérula (Jalisco), à Bahia Tepehuayas (Sinaloa), selon la Commission nationale des eaux.

Zone sous surveillance

Se déplaçant lentement vers le nord-nord-ouest, à une vitesse de 10 kms/h, Willa devrait dévier lundi, pour s’approcher mardi soir des côtes mexicaines. Il provoquera des ondes de tempête, des vents puissants et de fortes précipitations, pouvant s’avérer « potentiellement mortels », sur certaines parties du centre-ouest du Mexique, selon les prévisions du NHC.

La carte ci-dessous du Centre américain des ouragans montre le parcours prévisionnel de cet ouragan majeur (lettre M sur la carte). Il perdra de sa puissance en pénétrant dans les terres et devrait être rétrogradé en dépression tropicale (lettre D) à l’approche du Texas, aux Etats-Unis.

Une autre tempête tropicale, Vicente, était elle située à 370 km au sud-est d’Acapulco, dans l’État du Guerrero, soufflant des vents soutenus de 65 km/h, avec des pointes à 85 km/h, et se déplaçant à une vitesse de 17 km/h.

Source – Agences

 

Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal