Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques

Le Mexique a enregistré une année touristique exceptionnelle en 2016 !

Le Mexique a enregistré une année touristique exceptionnelle en 2016 avec des «chiffres historiques», grâce notamment à un flux plus important de touristes en provenance des États-Unis, a annoncé mercredi le gouvernement.

Le nombre de visiteurs étrangers s’est élevé à 35 millions, en hausse de 9% par rapport à 2015 selon le ministère du Tourisme, qui citait des chiffres de la Banque centrale mexicaine.

Les entrées de devises provenant de ces touristes ont progressé de 10,4% pour s’élever à 19,5 milliards de dollars, contre 17,7 milliards en 2015.

Ces «chiffres records (…) consolident le secteur touristique comme l’un des principaux moteurs de l’économie du pays», a constaté le gouvernement dans son communiqué.

«Le tourisme frontalier a connu une hausse de 5,4%, passant de 13,8 millions de touristes de janvier à décembre 2015 à 14,5 millions sur la même période en 2016», précise le document.

La frontière entre le Mexique et les États-Unis, longue de plus de 3100 km, est l’une des plus dynamiques du monde. Chaque jour, plus d’un million de personnes la franchisse légalement, ainsi que 400 000 véhicules.

Le projet du président américain Donald Trump de construire un mur à la frontière et d’instaurer des contrôles plus stricts pourraient toutefois ralentir les échanges entre les deux pays.

Source – Agences

Tourisme – Le Mexique vise 50M de touristes à l’horizon de 2018 !

Le Mexique voit son avenir touristique en grand. Alors qu’il occupe aujourd’hui la 10ème place mondiale, avec 22,4 millions de visiteurs l’année dernière, le pays envisage de gravir prochainement la 5ème marche du podium.

Le gouvernement espère ainsi augmenter le flux de touristes internationaux à 50 millions d’individus d’ici fin 2018.  Pour se faire, il investit en masse dans le secteur : près de 88 millions d’euros en 2011, déclarée année du tourisme par le président Felipe Calderón.

Le Mexique désire ainsi améliorer la qualité de ses services et développer son réseau de transports, pour accueillir encore plus de voyageurs. Rappelons que ce secteur de l’économie génère 9% du PIB et 7,5 millions d’emplois.

Il promet également de nouveaux produits, comme les routes du Mexique, qui mettent en valeur la diversité du patrimoine, ainsi que les villages magiques, pour la richesse culturelle et historique.

Pour visiter le Mexique : www.tourimex.com

 

Selon les chiffres donnés par Alejandro Rojas, Secrétaire du Tourisme du District Fédéral, Mexico a reçu la visite de 19 603 481 touristes au cours de l’année 2010. Ces 19,6 millions de touristes auraient dépensé dans la ville de Mexico une somme dépassant les 43 milliards de pesos mexicains, soit environ 2,7 milliards d’euros. Mexico a été la principale destination touristique du Mexique en 2010, dépassant les stations balnéaires de Cancun, de la Riviera Maya ou d’Acapulco.

Alejandro Rojas souligne l’importance du tourisme au Mexique, faisant remarquer que les sommes dépensées à Mexico représentent près de la moitié du budget annuel du Gouvernement du District Fédéral. Le Secrétaire du Tourisme a ajouté que la venue des touristes a permis l’emploi de 891 810 personnes, 21 792 de plus qu’en 2009. Le taux d’occupation des hôtels de Mexico a été de 53%, soit 13% de plus qu’en 2009.

Le Mexique va poursuivre sa promotion touristique auprès du marché interne mais également en tentant d’attirer d’avantage les touristes des États-Unis, du Canada, d’Espagne, d’Argentine, de France, du Chili, de Colombie, du Venezuela, d’Allemagne, du Royaume-Uni, d’Italie, du Costa Rica et du Guatemala, ces pays étant les principaux émetteurs de visiteurs.

Si les Américains restent la première nationalité en terme de visiteurs, avec 58% parts de marché, les Français ne sont pas en reste avec 130 000 touristes sur les huit premiers mois de l’année 2011, en hausse de 10%. Ils se classent ainsi en 7e position.

Le Mexique représente 1,4% de la superficie de la planète mais 10% de la biodiversité, ce qui la place au 4e rang mondial. Le gouvernement a décidé de développer le tourisme, mais pas n’importe comment : en préservant les innombrables ressources naturelles du pays.

Les revenus du Mexique viennent d’abord du pétrole, des recettes des Mexicains aux Etats-Unis et après, du tourisme. Le Président Calderón a récemment mis en place une Commission interministérielle pour développer ce dernier secteur. Objectif : que le tourisme mexicain grimpe à la 5ème place mondiale en 2012 à la fin de son mandat, alors qu’il occupe aujourd’hui la 10ème position. Cette Commission a 3 priorités : construire des infrastructures, générer des emplois et préserver l’environnement.

Le Mexique, c’est 164 zones protégées sur une superficie qui correspond à 34% du territoire français avec réserves biosphères, parcs nationaux, monuments naturels, aires de protection de la faune et de la flore et sanctuaires.

 

Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal