Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques

Migrants- Crise au sommet, le futur gouvernement nie tout accord avec Trump !

Le futur gouvernement mexicain dément avoir passé un accord avec Donald Trump sur le maintien des migrants d’Amérique centrale au Mexique. Un accord qui changerait du tout au tout les règles de demande d’asile aux Etats-Unis.

Le prochain gouvernement mexicain prendra ses fonctions le 1er décembre, après l’élection en juillet dernier du président Andres Manuel López Obrador.

Il se retrouve face à un lourd dilemne sur la façon de gérer des milliers de personnes arrivées au Mexique depuis le Honduras, le Salvador ou le Nicaragua. Depuis octobre, de longues files de ressortissants d’Amérique centrale atteignent le Mexique en vue de franchir la frontière avec les Etats-Unis.

Du rififi dans l’équipe du prochain président Amlo

Contrairement à ses propos rapportés le 24 novembre dans The Washington Post, “il n’existe pas d’accord quelconque entre le futur gouvernement fédéral du Mexique et les Etats-Unis”, martèle la future ministre de l’Intérieur au Mexique, Olga Sánchez Cordero, dans une note citée par le site hispanophone Univisión.

 

Dans le quotidien américain, Mme Sánchez Cordero était citée disant “Pour le moment, nous avons accepté cette politique de maintien [des migrants] au Mexique.“

Toute la presse mexicaine s’était fait l’écho de cette nouvelle qui chamboule les règles de la demande d’asile aux Etats-Unis, barrant la route à la moindre entrée dans ce pays. Dans cette hypothèse, les migrants devront rester, parfois longtemps, du côté mexicain.

L’accord en question, baptisé “Rester au Mexique” et sur lequel le président américain a tweeté : “Pas d’entrée autorisée aux Etats-Unis. Ils vont tous rester au Mexique” ne permettrait plus aux migrants de rester sur le sol américain pendant l’instruction de leur dossier.

En marge d’un événement festif à Guadalajara (Etat de Jalisco), la future ministre a ajouté que “le futur gouvernement n’envisage pas que le Mexique asssume le rôle de ‘pays tiers sûr’ pour la prise en charge des migrants d’Amérique centrale actuellement sur le territoire [mexicain], ou qui le seront dans le futur.“

Selon Univisión, l’accord a été conclu à Houston au Texas entre le futur ministre des Affaires étrangères mexicain, Marcelo Ebrard, et les autorités américaines, notamment représentées par Mike Pompeo, le secrétaire d’Etat américain.

Source – Agences

Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal