Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques

Tournoi d’Acapulco : Rafael Nadal déclare forfait !

En raison d’une blessure, Rafael Nadal ne participera pas cette semaine au tournoi d’Acapulco.

Rafael Nadal se ressent toujours de sa blessure à la cuisse droite, qui l’avait contraint à l’abandon en janvier lors de l’Open d’Australie.

Il n’avait pas rejoué depuis et devait faire sa rentrée à Acapulco, avec un premier match face à son compatriote Feliciano Lopez. «C’était mon objectif et mon rêve de jouer le tournoi, a déclaré Rafael Nadal. Mais malheureusement, lundi, j’ai ressenti une douleur dans la jambe à l’entraînement.»

Article du 27 février 2018 – Open d’Acapulco – Rafael Nadal de retour sur les courts !

Après un mois d’absence, le désormais numéro deux mondial retrouve les courts ce mardi à Acapulco contre son compatriote Feliciano Lopez (20hrs Mexique, 3 heures du matin en France).

A peine plus d’un mois après son abandon en quart de finale de l’Open d’Australie,, face à Marin Cilic, Rafael Nadal reprend la compétition cette semaine à Acapulco sur dur. Dépossédé de la première place du classement ATP par Roger Federer il y a une semaine à Rotterdam, l’Espagnol est la principale tête d’affiche d’une épreuve où six des dix meilleurs joueurs mondiaux ont répondu présent. Alexander Zverev, Dominic Thiem, Jack Sock, Kevin Anderson et Juan Martin del Poto sont ainsi en lice cette semaine dans cet ATP 500.

Blessé à la cuisse droite le 23 janvier lors du cinquième set à Melbourne contre Cilic, le Majorquin est opposé pour son entrée en lice à Feliciano Lopez. Un match qui a tout du piège. Si le Majorquin mène 9-4 dans ses confrontations contre son compatriote, il reste sur deux défaites sur surface rapide contre lui (2015 à Cincinnati et 2014 à Shanghai). Alors méfiance… S’il franchit l’obstacle du premier tour, l’homme aux 10 titres à Roland-Garros pourrait ensuite défier le talentueux et imprévisible joueur australien Thanasi Kokkinakis. Les Américains Sam Querrey (en quart) et Jack Sock (en demie) seraient ensuite sur la route de l’Espagnol, avant une éventuelle finale.

Dans le contexte de passation de pouvoir, la performance de l’Espagnol va être particulièrement scrutée au Mexique. En son absence, Federer est redevenu le patron du circuit. Quoiqu’il arrive à Acapulco, Nadal n’est pas en mesure de déloger son rival de la première place du classement ATP, dès sa prochaine publication. Finaliste de l’édition 2017, il défend trop de points pour espérer reprendre son bien, même en cas de sacre. «Je joue à Acapulco parce que j’aime ce tournoi. Je joue au tennis parce que j’aime ça, je ne cherche pas à être numéro un mondial. Je peux être numéro cinq mondial», a-t-il assuré conférence de presse à la veille du début de son tournoi de reprise. On n’est pas obligé de le croire pour autant…

Et comme d’habitude, le forçat des courts n’a pas ménagé sa peine à l’entrainement avant son retour aux affaires. «Je m’entraîne presque trois heures par jour, en plus du travail en salle. Si le corps répond bien, je suis heureux d’être ici à 31 ans avec la sensation d’être compétitif. Là, je suis heureux d’être à Acapulco. On verra bien comment ça va se passer du point de vue de mon tennis et physique. 

L’exigence est de plus en plus grande. Je dois faire preuve de prudence. Je croise les doigts». Si l’enjeu majeur pour lui sera sans doute de se rassurer quant à sa condition physique avant l’enchaînement en mars des deux premiers Masters 1000 de la saison à Indian Wells et Miami, il vise également un 76e titre en carrière, lui qui a remporté deux fois le tournoi mexicain (2005, 2013) lorsqu’il était disputé sur terre battue (il est joué sur dur depuis 2014).

Lire la suite sur http://sport24.lefigaro.fr

Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal