Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques

Tourisme – Au Mexique, un grand projet de train pour sillonner la “route maya” ! (Video)

Élu en juillet dernier, le nouveau président mexicain, Andrés Manuel López Obrador, qui prendra ses fonctions en fin d’année, a annoncé un ambitieux projet de train touristique qui traversera les principales régions du patrimoine maya.

C’est un projet pharaonique que propose le futur président Andrés Manuel López Obrador (dit “AMLO”), qui succédera à Enrique Peña Nieto le 1er décembre et sera le premier chef d’État d’un parti de gauche de l’histoire moderne du pays.

Pour stimuler le tourisme dans le sud du Mexique, “AMLO” propose d’investir 120 à 150 milliards de pesos (5,5 à 7 milliards d’euros) dans un train qui relie les principaux sites de la région maya, dans la péninsule du Yucatán au sud-est du pays. Le schéma nécessitera de construire 854 km supplémentaires de voies et d’utiliser les 646 km déjà existants.

D’ici quatre ans si ce projet voit le jour, détaille la presse, ce train partira de l’État de Tabasco pour faire une boucle de 1 500 km le long de la péninsule du sud du Mexique, via le Chiapas, le Campeche, le Yucatán et le Quintana Roo.

Relier les centres d’intérêt de la région

Le “train maya” facilitera grandement le transit d’un site archéologique ou naturel à l’autre dans cette péninsule du Yucatán d’une grande valeur touristique mais où, à l’heure actuelle, il n’existe pas de connexions fluides entre les différents centres d’intérêt. Ainsi, pour rallier le Chiapas depuis Cancún par exemple, il faut prendre un car ou un avion.

Lors de sa campagne, le futur président avait prévu de créer une “voie maya de 830 km de long”rapporte le site Sin Embargo, mais “le projet s’est amplifié et le train parcourra 1 500 km”.

Pour financer les travaux, le président envisage d’investir les actuelles recettes du tourisme de la région, “quelque 7 milliards de pesos” [320 millions d’euros] et de “recourir à des capitaux privés.”

Cette hypothèse de recourir aux deniers locaux du tourisme a immédiatement provoqué la colère des instances concernées dans la filière, souligne El Universal,qui rapporte les propos du porte-parole du secteur :

Si les recettes du tourisme sont investies dans le train maya, nous pouvons dire adieu aux campagnes de publicité et de promotion pendant 25 ans, ce sera une mort certaine.”

www.courrierinternational.com – Sabine Grandadam
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal