Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques

Trotski : des photos inédites de son exil au Mexique !

Plus de soixante-dix ans après son assassinat commandité par Staline, des clichés intimes du révolutionnaire bolchevique, pris en 1939 à Mexico, refont surface.

Le site culturel Délibéré.fr publie ce mardi une série de dix-huit photos inédites de Léon Trotski prises pendant son exil au Mexique et commentées par le petit-fils du révolutionnaire russe, le seul témoin encore vivant de son assassinat en août 1940.

«L’histoire de ces clichés m’a été racontée par Sieva, le petit-fils de Trotski, un vieux monsieur de 90 ans qui vit toujours à Mexico et que je suis allé rencontrer chez lui», a expliqué à l’AFP René Solis, l’un des fondateurs du site Délibéré.fr, lancé en juin 2015. Dans l’article qui accompagne les photos, le journaliste, un ancien collaborateur du journal Libération, donne la parole à Sieva, alias Esteban Volkov.

Ce dernier revient notamment sur son arrivée à Mexico, en provenance de Paris , en août 1939 à l’âge de 14 ans. Il évoque son année passée aux côtés de son illustre grand-père et l’assassinat de celui-ci, un an plus tard, par Ramón Mercader, un agent stalinien. L’adolescent apparaît aux côtés de ses grands-parents sur sept des dix-huit photos. René Solis explique qu’elles lui ont été confiées par le photographe français Gilles Walusinki, qui en est le propriétaire.

La maison de Trotski à Mexico est devenue un musée

«Le père de Gilles Walusinki était un ami d’Alfred Rosmer, un proche de Trotsky, et l’un des fondateurs du Parti communiste français», explique René Solis. «Toutes ces personnes étaient en contact avec Trotski. Elles appartenaient aux milieux d’extrême gauche en France et gravitaient autour de la revue Révolution prolétarienne», poursuit le journaliste du Délibéré.fr.

Intellectuel marxiste, Trotski rejoint le parti bolchevique de Lénine en 1917. Avec le dirigeant politique, il organise la Révolution d’Octobre et parvient à renverser le pouvoir tsariste. D’abord responsable des Affaires étrangères, puis nommé commissaire de la Guerre, Trotski fonde l’Armée rouge et participe aux mesures de Terreur, qui vont ensanglanter le nouvel empire soviétique après la Révolution.

Image associée

Rapidement isolé après la mort de Lénine en 1924, Léon Trotski s’oppose au centralisme bureaucratique stalinien avant d’être chassé du gouvernement par le dictateur communiste. Il est définitivement banni de l’URSS en 1929.

En exil au Mexique, il mènera jusqu’à la fin de ses jours une lutte acharnée contre le capitalisme et le régime de Staline, son ennemi. Ce dernier le fait assassiner le 20 août 1940 par l’un de ses agents, d’un coup de pic à glace. Sa maison à Mexico est devenue un musée dédié à sa mémoire, le Museo Casa de Léon Trotski.

Source – Agences

Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Nespresso Boutiques
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal